La tablette Kindle Fire est vendue à 199 dollars.  Or le coût de fabrication d’Amazon serait évalué à 250 dollars selon le cabinet d’analyse Piper Jaffray. Même en vendant des volumes importants du produit, le déficit resterait conséquent.  Alors comment va faire Amazon pour rattraper le coup?

Le géant d’internet mise tout sur la vente de contenus en ligne : films, musiques, livres, applications, services cloud et autres gadgets virtuels. Tout est bon pour faire monter les bénéfices.

Piper Jaffray va même jusqu’à prédire que la part de marché d’Apple sur le segment des tablettes diminuera en 2012, en passant de 90% à 60%, et que celle des tablettes Android augmentera de 10 à 30%, la Kindle Fire comptant en grosse partie dans cette évolution.

FHG (St.)

2 Commentaires

  1. Apple n’a que faire de sa part de marché. Ça n’est pas de cela qu’il s’agit, mais des montagnes d’argent qu’Apple se fait avec la part de marché dont elle dispose. Quelle que soit la part de marché des tablettes Androïd, et même si elle est à plus de 50%, si leurs fabriquants perdent tout l’argent qu’ils peuvent, font juste “pouf” ou à peine mieux, Apple et ses actionnaires seront toujours satisfaits des tonnes de revenus que génère leur décroissante part de marché. Apple réussi à faire de l’argent sur les produits qu’ils vendent _et_ sur les services annexes. Si Amazon sort de sa poche 50$ sur chaque tablette, il faut qu’ils engrangent 50$ de services annexes avant de commencer à gagner de l’argent. Un soucis qu’Apple n’a de toute évidence pas à se faire.

Comments are closed.