Le tribunal allemand donne raison à Apple

Le tribunal allemand de Düsseldorf (ouest) a confirmé vendredi l’interdiction pour le sud-coréen Samsung de commercialiser sa tablette Galaxy Tab 10.1 en Allemagne, donnant raison à l’américain Apple.
Apple a engagé une bataille juridique internationale contre Samsung, accusé de copier sa célèbre tablette iPad, et avait déjà obtenu une interdiction provisoire de la vente de la tablette concurrente en Allemagne après une procédure en référé.
Dans un tout premier temps, la justice allemande avait même interdit la vente de la tablette de Samsung dans toute l’Union européenne, mais finalement le tribunal de Düsseldorf “a restreint cette interdiction à l’Allemagne” selon un communiqué. Il a fait valoir qu’il n’aurait compétence pour interdire le produit de Samsung dans toute l’Europe que si le groupe sud-coréen avait une succursale sur le sol allemand, au lieu de quoi il a une filiale, Samsung Electronics GmbH, “qui agit sous son nom propre”.
La présidente du tribunal de Düsseldorf Johanna Brückner-Hoffmann a donné raison à Apple en jugeant que sa tablette et le modèle concurrent de Samsung “présentaient un aspect général
similaire
“, notamment par leur design “minimaliste” dans les deux cas. La Galaxy Tab 10.1, dont la commercialisation a commencé cet été, est considérée comme l’un des concurrents potentiels les plus sérieux du déjà culte iPad.
Apple a entamé une bataille juridique tous azimuts contre Samsung, non seulement à propos des tablettes mais aussi des smartphones du sud-coréen, que le groupe californien juge trop inspirés
de son célèbre iPhone. Un tribunal des Pays-Bas a déjà interdit en référé la vente de trois modèles de téléphones Samsung dans plusieurs pays d’Europe. Des procédures sont aussi en cours aux Etats-Unis, en Australie ou encore en Corée du Sud.