L’enquête des autorités américaines en charge de la concurrence (FTC) sur un possible abus de position dominante de Google, annoncée en juin, se concentre sur le système d’exploitation Android et le moteur de recherche, selon le Wall Street Journal.
Les membres de cet organisme “concentrent leur investigation concernant Google sur les secteurs clés de son activité, y compris le système d’exploitation pour appareils portables Android et son moteur de recherche sur internet“, écrit le quotidien économique dans son édition électronique mercredi, citant des sources proches du dossier.
Les avocats de la FTC se demandent si Google n’empêche pas les fabricants de téléphone portable qui utilise (…) Android d’utiliser des concurrents“, précise le Wall Street Journal. Ils cherchent également à savoir si “Google n’accorde pas des placements préférentiels à ses propres produits sur son site internet“, ajoute le quotidien.
Google fait déjà l’objet d’une enquête similaire des autorités européennes de la concurrence depuis novembre. En octobre en France, Google avait échappé à une condamnation pour abus de position dominante par l’Autorité de la concurrence, qui a toutefois promis de garder le groupe sous surveillance après qu’il a assuré vouloir “rendre plus transparent et prévisible pour les annonceurs le fonctionnement de (sa régie publicitaire) AdWords”.
Selon le journal, la FTC se demande par ailleurs si le géant de l’internet “n’utilise pas indûment des informations collectées par des rivaux, telles que des commentaires sur les commercants locaux, pour les utiliser sur son propre site spécialisé“.
Le président exécutif de Google, Eric Schmidt, doit participer en septembre à une audition devant le Sénat américain sur la concurrence sur internet.