Google boycotte lesoir.be

Et pas seulement : ce sont tous les sites de presse belge francophone qui ne sont plus référencés sur le moteur de recherche.

Il y a un mois, Google intégrait les résultats de Google News dans ses résultats de recherche. Or, depuis 2006, un conflit oppose le géant du web à Copiepresse, qui réunit les éditeurs de la presse francophone. Ces derniers, dont Le Soir, qui contestent l’utilisation et l’archivage des articles des sites de presse dans son site d’actualités, Google News. Google avait été condamné à deux reprises, en septembre 2006 et en février 2007, à mettre fin à l’utilisation de cette pratique, qui va à l’encontre du respect du droit d’auteur.

Copiepresse avait ensuite entamé des négociations avec Google pour trouver un terrain d’entente sur une éventuelle collaboration plus équilibrée, mais celles-ci ont échoué après six mois. Google avait finalement décidé d’interjeter appel. Mais en mai dernier, la cour d’appel de Bruxelles a confirmé la décision de 2007.

Aujourd’hui, le plus grand moteur de recherche ne se contente pas seulement de respecter la décision de justice qui l’oblige à retirer de ses serveurs les contenus des sites francophones de Belgique, il pousse le bouchon beaucoup plus loin et les prive purement et simplement de tout référencement dans son moteur de recherche.