80% des Belges utilisent internet

En Belgique, 80% des gens utilisent internet, indiquent les résultats d’une étude intitulée “les usages problématiques
d’internet et des jeux vidéo” menée par l’Institut wallon pour la santé mentale (IWSM). Un taux encore plus important chez les ados et jeunes adultes. Pour certains, cette utilisation devient  problématique: on y consacre trop de temps et trop d’attention, ce qui est  notamment le cas pour certains participants aux jeux de rôle en ligne.

Pour Pascal Pirotte, de l’IWSM, il ne faut toutefois pas s’inquiéter  trop vite. “Les excès sont fréquents et c’est une situation normale chez les jeunes. Il peut faire suite à l’achat d’un nouveau jeu. Cela reste temporaire, et cela ne concerne que l’éducation du jeune. Cela ne nécessite pas d’intervention thérapeutique”.

Une intervention qui s’avère néanmoins nécessaire pour les personnes réellement dépendantes d’internet et/ou des jeux vidéos. “Mais ce sont des situations rares, qui restent généralement le symptôme d’autres problèmes, comme la dépression ou une anxiété sociale”, explique Pascal Pirotte.

L’usage abusif des nouvelles technologies se caractérise surtout par l’absence de limite dans le temps. “Elle envahit toutes les sphères d’activités: les loisirs, le sommeil, les obligations scolaires, professionnelles ou familiales, etc.
Pour éviter cela, il est surtout conseiller d’accompagner le jeune et d’installer l’ordinateur ou la console dans une pièce commune. Il faut mettre des limites de temps et d’âges pour certaines activités ou jeux. “Jouer avec son enfant à ces jeux améliore par ailleurs les rapports avec lui plus tard“, ajoute Pascal Pirotte.

(belga)