Faut-il ouvrir Facebook aux moins de 13 ans ?

Photo : AFP

Mark Zuckerberg a plaidé en ce sens, dans une interview à CNN. Le boss de Facebook se déclare en faveur d’un assouplissement de la loi américaine sur la protection de la vie privée des mineurs, qui interdit aux mineurs de moins de 13 ans de s’inscrire sur les réseaux sociaux. Zuckerberg argumente qu’il y s’agit d’une questions importante d’éducation des plus jeunes, qui, privés de ces nouvelles technologies, ne pourraient en apprendre les usages suffisamment tôt. “Ma philosophie, c’est que l’éducation doit démarrer à un très très jeune âge”, dit-il, sans préciser cet âge.

CNN pose la question : “Mais quel usage les plus jeunes pourraient-ils avoir de Facebook ?” Mark Zuckerberg avoue ne pas avoir de réponse, “parce que, à cause des restrictions actuelles, nous n’avons même pas encore commencé le processus d’apprentissage”. Mais il assure que  “si elles étaient levées, nous commencerions à apprendre ce qui fonctionne. Nous prendrions beaucoup de précautions pour nous assurer qu’ils (les plus jeunes) sont en sécurité.”

Selon LeMonde.fr, Facebook ferme chaque jour 20.000 comptes créés par des mineurs. Y compris des comptes créés dans des pays dont la loi n’interdit pas aux mineurs l’usage du réseau social. “En Belgique, il n’y a actuellement pas de loi internet concernant les mineurs. Des articles de loi indépendants peuvent s’appliquer (outrage aux moeurs, commerce, etc.); la loi sur la protection de la jeunesse de 1965 limite l’accès à certaines activités, mais on pourrait alors poser la question de la télé : rien n’empêche actuellement un mineur de regarder un film porno à la télé”, précise Alain Berenboom, avocat spécialisé en droit des médias.

Mais Facebook applique le droit américain. “C’est tout le problème de l’application du droit à l’internet. Certains disent qu’on peut poursuivre sur le lieu du dommage. Par exemple, un tribunal de Paris a condamné eBay USA pour la vente d’objets nazis car cela causait un préjudice sur le territoire français”, précise Alain Berenboom. “Idem en Belgique : en général, on attaquera le provider (le fournisseur d’accès).” En attendant, pour se prémunir de ce type d’attaques, Facebook affirme appliquer le droit américain à la lettre et supprimer à tour de bras les milliers de comptes d’internautes qui renseignent une date de naissance qui leur donne moins de 13 ans.

A votre avis, faut-il autoriser l’accès de Facebook aux moins de 13 ans ?

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.