C’était pressenti: Google a lancé mardi un service d’offre musicale en ligne, qui est disponible dans un premier temps seulement sur invitation et qui permet de “télécharger – ou charger – une collection musicale à écouter partout”, présenté l’occasion de sa conférence annuelle I/O que Google.

Source : engadget

“Quand vous téléchargez de la musique sur ce nouveau service, vous pouvez l’écouter sur le web sur n’importe quel appareil compatible”, a déclaré un responsable de Google, Paul Joyce, en présentant “Music Beta” à San Francisco (Californie, ouest).Ce service, pour l’instant en version expérimentale et accessible uniquement sur invitation, permet de “constituer une discothèque avec n’importe quel dossier ou une collection iTunes (ndlr: le service musical d’Apple accessible notamment sur les baladeurs iPod, les iPhones et la tablettes iPad)”, a expliqué Google dans un communiqué.“Et quand vous téléchargez (upload) de nouvelles chansons sur votre ordinateur, elles peuvent être automatiquement ajoutées à votre discothèque en ligne”, a expliqué Google.

Le service fonctionnant sur le principe de l’informatique dématérialisée, c’est à dire laissant à Google le soin de stocker les fichiers musicaux, “pas la peine de s’inquiéter pour des histoires de câbles, de transferts de dossier ou d’épuisement de capacité de stockage”. Pour ce qui est de l’accès sans connection internet, il fonctionnera soit pour les chansons récemment écoutées, soit pour une sélection musicale spécifiquement établie.

Location de films
Tout comme Amazon, Google n’a pas obtenu d’accords avec les quatre principales maisons de disques. Celles-ci sont très réticentes par rapport à ces services de cloud music. Elles craignent que cela ne serve à une diffusion plus large encore de contenus pirates.

Selon le New York Times, Apple, qui doit annoncer bientôt le lancement d’un iTunes sur le cloud, est quant à lui en train de négocier avec les grandes maisons de disques pour obtenir des licences et créer un service de musique en ligne différent de celui d’Amazon et Google.

Lors de la conférence i/o, Google a aussi dévoilé une nouvelle application pour téléphones et tablettes Android qui permet de louer et de visionner des films. Et ce alors que YouTube (propriété de Google) vient également d’annoncer 3.000 films supplémentaires pour son service de location en ligne. Le prix de la location des films commencera à partir de 1,99 dollar. Ils seront disponibles depuis l’Android market. Les films pourront être visionnés en streaming ou temporairement téléchargés sur un téléphone ou une tablette Android afin d’être regardés offline.

(JFM, afp)