Les pirates informatiques qui s’en sont pris au réseau de jeux en ligne de Sony ont laissé un message au nom du groupe de pirates informatiques militants “Anonymous”, a indiqué mercredi le groupe japonais, sans toutefois imputer la responsabilité de l’attaque à ce groupe.

“Quand Sony Online Entertainment a découvert dimanche dernier dans l’après-midi que des données de ses serveurs avaient été volées, il a aussi découvert que les intrus avaient installé un dossier sur l’un de ces serveurs au titre ‘Anonymous’ avec les mots ‘Nous sommes légion'”, a noté le responsable d’une autre filiale du groupe japonais, Sony Computer Entertainment, dans une lettre à des parlementaires américains. “Quelques semaines plus tôt, plusieurs sociétés Sony avaient été visées par une vaste attaque coordonnée de déni de service lancée par le groupe Anonymous (…) pour protester contre des poursuites lancées par Sony contre un pirate”, a ajouté ce responsable, Kazuo Hirai.

Anonymous s’est fait connaître par des attaques contre les sites de cartes de crédit américaines Visa et MasterCard en réponse à leur décision de bloquer les versements au site de publication d’informations confidentielles WikiLeaks. Les attaques par déni de service consistent à paralyser un service internet avec une avalanche de requêtes simultanées.

La revendication présumée par Anonymous concerne une attaque contre les jeux en ligne multijoueurs de Sony, révélée lundi. M. Hirai n’a pas indiqué si Sony considérait effectivement le groupe Anonymous comme responsable. Pour ce qui est de l’attaque visant le réseau Playstation et ses 77 millions d’utilisateurs, révélée dès le 26 avril, M. Hirai n’a pas fait part de revendication.

(d’après afp)