Il n’aura pas fait exploser une dernière fois un symbole américain. Mais l’annonce de la mort d’Oussama ben Laden a, on s’en doute, provoqué une avalanche de tweets. Sur Google, il a acquis le statut “volcanique”, le plus haut attribué par le moteur de recherche, relate CNN.

Le réseau de micro-blogging est l’outil de la réactivité par excellence. C’est d’ailleurs sur Twitter que  l’opération commando a été annoncée en premier lieu.

Sohaib Athar a fait, sans le savoir, le live-tweet de l'élimination de ben Laden
Keith Urban, proche de Donald Rumsfeld, a annoncé la mort de ben Laden avant Obama

Au-delà de Twitter, c’est l’ensemble du trafic internet qui a connu une augmentation significative. Selon les chiffres communiqués par Twitter, un pic de 4000 tweets par secondes a été franchi. Autant que pendant… le Superbowl (4064 tweets/seconde), mais moins que lors du tsunami au Japon (6939 t/s). En tout, la mort de ben Laden a bénéficié de 13 fois plus de mentions que le mariage de Kate et William.

source : cnn.com

Sur les sites d’info comme le nytimes.com, reuters.com, … , la nouvelle a généré un pic de 4,1 millions de pages vues par seconde, quelques minutes avant l’intervention de Barack Obama, officialisant la mort de ben Laden. C’est loin du record établi le 24 juin 2010, quand la Coupe du monde et Wimbledon se déroulaient simultanément. Ces événements avaient généré un trafic record de 10,4 millions de pages web vue par seconde.

A titre de comparaison, le mariage de William et Kate a produit un maximum de 5 millions de pages vues par secondes, se classant 6e des événements internet les plus populaires de tous les temps, le deuxième hors-événement sportif, juste derrière l’élection… d’Obama en janvier 2008.