Polémique autour d'une photo de la tragédie haïtienne

La photo d’une jeune fille tuée lors du tremblement de terre en Haïti l’année dernière suscite le débat en Suède.
La polémique est d’autant plus vive que le cliché en question, ramené par le photographe Paul Hansen, a été primé par l’Oscar de la meilleure photo de l’année en Suède.
La photo de Paul Hansen, prise quelques instants après les faits, montre la jeune fille, 15 ans, juste après qu’elle ait été tuée de 3 balles dans la tête. “Pour moi, la mort de Fabienne et son histoire sont de puissants témoins des besoins minimaux de sécurité, avec ou sans le désastre“, témoignait en mars 2010 le photographe.
La polémique naît après la publication d’une autre photo, prise par un autre témoin sur place, le photographe Nathan Weber, qui monte la même réalité, vue d’un autre angle. Si les deux photographes ne se sont pas exprimés directement sur le sujet, les débats s’enflamment autour du métier de photojournaliste.

Parmi les autres photographes qui ont saisi cet instant de la mort de Fabienne Cherisma, d’autres ont reçu des récompenses dans leur pays, à l’instar de James Oatway, de Olivier Laban-Mattei, qui a reçu le Grand Prix Paris Match 2010, ou encore de , récompensé pour son reportage en Haïti.

La photo de James Oatway

La photo et l’histoire de Fabienne Cherisma ont fait le tour du monde pendant les jours qui ont suivi le tremblement de terre en Haïti. A lire notamment cet article sur le site du Guardian http://www.guardian.co.uk/world/2010/jan/26/haiti-earthquake-shooting-girl-story.
Une page Facebook “Fans of Fabienne Cherisma” lui est même dédiée.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.