Nouveau rebondissement dans la guerre qui oppose Microsoft à Google. Ce dernier affirme que la firme de Redmond copie ses résultats de recherche.

Preuve à l’appui, le géant de l’Internet Google a fourni récemment des preuves montrant que Bing (le moteur de recherche de Microsoft) reprend des résultats de recherche de son concurrent. Ce dernier avait notamment été alerté par le site Search Engine Land qui avait indiqué avoir vécu une expérience similaire. Google a donc décidé de vérifier par lui-même si la firme de Redmond s’exécutait à de telles pratiques. Le résultat ne s’est pas fait attendre…

C’est en tendant un piège à Microsoft que Google indique s’être aperçu que Bing reprenait l’ensemble de ses résultats de recherche. Comment la firme de Mountain View s’y est prise ? En inventant des termes qui renvoyaient à de faux résultats créés spécialement pour l’occasion. Comme par exemple, le terme “tarsorrhaphy” ou l’expression “delhipublicschool40 chdjob”. Au bout de deux semaines, Google a constaté que Bing affichait les mêmes résultats… alors que ces pages n’existent pas !

Du côté de Microsoft, on nie l’affaire en indiquant que Bing utilise un algorithme très poussé, qui tient compte (de façon anonyme) des recherches des internautes. Voilà donc comment les résultats seraient récupérés de la concurrence. L’argumentation de Microsoft n’a pas convaincu Google qui ne compte pas en rester là. « Copier, ce n’est pas innover. Pour moi, c’est de la tricherie » a déclaré Amit Singhal, un expert chez Google.

Suite à cette affaire, Google a publié un communiqué sur son blog officiel qui indique que Microsoft “triche” grâce à deux outils :

– la fonction Sites suggérés d’Internet Explorer 8.
– la barre d’outils Bing.

1 COMMENTAIRE