Les smartphones, chics mais peu éthiques

Les smartphones sont “aussi chics que pratiques” mais sont “beaucoup moins branchés sur l’éthique”, selon les conclusions d’une enquête menée par l’association Test-Achats sur les conditions de travail et l’impact environnemental de ces “téléphones intelligents”.

“Fait révélateur: cinq des sept marques les plus vendues ont refusé de participer à l’enquête éthique de Test-Achats“, indique Test-Achats lundi dans un communiqué, ajoutant que seules les sociétés LG et Samsung ont ouvert les portes de leurs sites de production et que c’est Samsung qui “montre la plus grande responsabilité éthique”.
Dans un contexte de guerre des prix entre producteurs, la production des smartphones ne profite guère à la population locale. Ainsi, en Chine par exemple, les coûts salariaux par iPhone représentent ainsi 0,7 % du prix final en magasin, note Test-Achats. L’association de défense des intérêts des consommateurs souligne aussi que la fabrication des GSM et smartphones engendre des conflits sur le sol africain, dans les régions où sont extraites certaines matières premières, comme l’or et le palladium.
Enfin, sur le plan écologique, Test-Achats estime que les fabricants “ont encore du pain sur la planche“. “Fabriqués avec des matériaux néfastes pour l’environnement et la santé, les smartphones sont de surcroît trop vite mis au rebut en faveur d’un modèle plus récent et le recyclage est quasiment inexistant“, conclut Test-Achats.