Myspace a annoncé aujourd’hui le lancement d’une nouvelle marque, d’un nouveau site internet et d’une nouvelle gamme de fonctionnalités qui, ensemble, redéfinissent la société en tant que référence de divertissement social pour la génération Y.

Le célèbre site – connu pour être le précurseur dans le domaine des réseaux sociaux au début des années 2000 et qui héberge notamment de nombreuses pages internet de groupes de musique et de DJs – entame une refonte de ses services tout en revenant à ses fondamentaux.

MySpace n’a guère évolué ses dernières années et n’a pas été assez réactif face à l’arrivée de Facebook qui a provoqué une chute de 20% de son audience. En terme de déficits, cela a représenté pour l’entreprise, appartenant depuis 2005 au géant des médias News Corp, une perte sèche de 100 millions de dollars l’an dernier.

Souhaitant revenir sur le devant de la scène, MySpace a décidé de revoir sa stratégie et annonce aujourd’hui d’importants changements à venir tout en conservant ses valeurs et sa force qui ont fait son succès les premières années de son existence, à savoir la musique et la découverte de nouveaux talents.

« Ce lancement marque un nouveau tournant passionnant pour Myspace. Notre nouvelle stratégie se développe sur la base des points forts actuels de Myspace : une compréhension profonde du divertissement social, une quantité considérable d’informations autour du divertissement et la capacité de révéler les prochaines tendances culturelles en temps réel grâce à nos utilisateurs », a déclaré Mike Jones, président de Myspace. « Myspace a cela d’unique qu’il est alimenté par les passions de ses utilisateurs, qui modèlent le site en exprimant leurs intérêts, en partageant leurs goûts et leurs connaissances autour de sujets particuliers, et en mettant en avant des sous-cultures prometteuses. Cet événement n’est qu’une première étape et plusieurs programmes, fonctionnalités et améliorations sont à venir. »

Ainsi, le réseau social, appartenant au groupe de Rupert Murdoch, compte voir son look entièrement relooké (son logo sera également changé en My … ) et permettra à ses utilisateurs de le personnaliser tout en profitant des interactions désormais possibles avec d’autres réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et YouTube.

Enfin, MySpace proposera une une catégorie spéciale nommée “curators” (commissaires ou syndics) qui permettra à ses utilisateurs d’accéder à des outils dans le but de pouvoir étendre leur influence sur le site grâce à leur expertise dans un domaine donné.

[ Via AFP. ]