Internet Explorer est passé sous la barre symbolique des 50% de parts du marché des navigateurs web dans le monde. Les chiffres viennent de la société de statistiques StatCounter. La Belgique suit la tendance.

Il y a deux ans à peine, IE dominait encore allégrement le domaine, avec 67% de parts de marché mondial. Et, comme le rappelle Mashable, le début de son déclin date en fait de 2004. Dès ce moment, le navigateur de Microsoft a commencé à perdre du terrain face au petit nouveau : Firefox. Selon StatCounter, ce dernier représente désormais 31,5 % de parts de marché, tandis que Chrome, le navigateur de Google, grignote rapidement, et passe au-dessus des 10% (11,5).

Même tendance en Belgique, où le navigateur de Microsoft a perdu, entre octobre 2009 et octobre 2010 près de 7% de parts de marché.  Il représente désormais 55% des navigateurs utilisés par les internautes belges. Firefox est stable (27%). Chrome réalise une belle progression et passe de 5% à 10%, dépassant par la même occasion Safari. Opéra arrache 1%.

Pour tenter de reprendre la main, ou du moins d’endiguer le déclin, Microsoft a lancé le 15 septembre dernier une version beta de IE9.   Suffisant pour redresser la barre ? Rien ne laisse penser que Microsoft va reprendre la main sur le terrain du web.

source : Mashable

1 COMMENTAIRE

  1. Le problème est “profond” pour Explorer et pourtant je crois sincèrement qu’ils ont fait un vrai effort sur la version beta 9 de leur navigateur. Mais …

    Explorer jouit d’une réputation, dans le milieu du web, qui n’est pas terrible (ne parlons même pas des concepteurs de site qui doivent maudire ce “sacré” navigateur).

    De plus, si je ne m’abuse, depuis windows 7 (ou vista ?) Windows n’a plus le droit d’installer par défaut Explorer sur les machines où l’OS est installé.

    Ca fait qd même pas mal de part de marché qui s’envolent et puis il reste la raison majeure : la concurrence est là, bien présente et elle offre des services équivalents voire même meilleurs et ce depuis beaucoup plus longtemps.

    Les réflexes des utilisateurs sont difficile à changer et donc Explorer risque bien de perdre encore des parts de marché… dommage pcq je me répète mais IE9 est plein d’espoir.

    Wait & See

    Ohmygoodweb.com

  2. Perso, j’aime pas utiliser internet explorer … et aussi leurs solutions anti-virus et firewall:

    C’est une question de séparation des tâches. Microsoft fourni l’OS… je leur laisse pas le browser ni les protections.