Comment 10.000$ ont sauvé Android

C’est une anecdote relativement méconnue par les propriétaires de smartphones Android. Andy Rubin, le créateur du système d’exploitation Android, a eu toutes les difficultés du monde à faire décoller son projet. 

Andy Rubin, le “père” du système d’exploitation Android, avait initialement conçu Android comme un système d’exploitation pour les appareils photo numériques. Il a démarché durant plusieurs mois des fabricants d’appareils photos, sans succès, avant de se tourner vers les fabricants de téléphones portables.

A court de cash en 2004, Andy Rubin passe un appel urgent à l’un de ses amis, Steve Perlman.  Perlman se rend immédiatement à la banque et sort 10.000$ de son compte qu’il remet aussitôt à son ami. Un montant dérisoire pour une startup, qui sauve toutefois le projet du naufrage car c’est grâce à cet investissement d’un ami que Rubin pourra continuer l’aventure.

L’année suivante, Andy Rubin enchaine les réunions. Il se rend à Séoul en Corée du Sud pour rencontrer des cadres de chez Samsung, qui se seraient à priori moqués de lui. Nokia n’aurait également pas vu le potentiel d’Android à l’époque. Finalement, Google signe avec Andy Rubin un deal qui va changer sa vie, en rachetant son système d’exploitation pour la modique somme de… 50 millions de dollars. Une somme impressionnante pour l’époque, qui parait aujourd’hui risible par rapport à ce que l’OS a rapporté à Google. En 15 ans seulement, le système d’exploitation d’Andy Rubin aurait rapporté plus de 30 milliards de dollars au géant du web.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.