Test – Windjammers 2 : le revival réussi d’un classique de SNK

Dotemu a encore frappé! Après avoir remis au goût du jour des séries classiques comme Streets of Rage ou Wonder Boy, l’éditeur français s’attaque maintenant à un jeu d’Arcade qui a gagné une petite notoriété avec le temps. Windjammers 2 est une véritable suite du jeu des années 90.

D’abord sorti sur borne d’Arcade en 1994, puis porté sur les consoles Neo-Geo, le premier Windjammers a su rester dans les esprits des fans de jeux de Versus, en particulier ces dernières années grâce à la présence du titre dans des tournois esportifs tel que l’EVO. Plus de 25 ans plus tard, Dotemu ressuscite la licence de SNK en proposant un tout nouvel épisode, une suite sobrement nommée Windjammers 2. Ce nouvel opus compte bien remettre ce classique du jeu d’opposition sur le devant de la scène.

Le gameplay reste fidèle au jeu original tout en proposant de nouvelles choses.

Le principe de Windjammers 2 est simple, il s’agit d’un jeu sportif de lancer de frisbee. Le but d’un match est d’envoyer le frisbee dans les cages de l’adversaire pour marquer des points, un peu à la manière de Pong. Certains endroits des cages sont plus compliqués à atteindre et rapportent plus de points. Il faut alors contrôler un personnage qui ne doit rien laisser passer et contre attaquer grâce à de nombreux mouvements. Il est possible de mettre de l’effet dans nos tirs, de renvoyer un tir adverse, de faire un lob… Avec un bon timing, il est également possible de projeter le frisbee en l’air et ainsi d’avoir la possibilité de sauter et de faire un smash, ou alors de charger notre prochain lancé en attendant que le frisbee retombe. Autant d’options qui permettent de mettre la pression sur l’adversaire pour trouver une faille dans son jeu.

A la manière d’un jeu de combat, le titre propose également une jauge en bas de l’écran qui se charge durant le match. Une fois celle-ci à fond, il est possible de la dépenser pour faire une attaque très puissante ou alors pour faire un mouvement défensif en propulsant le frisbee en l’air, ce qui permet de vous redonner l’avantage. Il est possible de choisir parmi dix personnages jouables ayant chacun leurs propres rapport Puissance/Vitesse ainsi que leurs tirs spéciaux uniques. Enfin, les arènes du jeu apportent également un peu de renouveau puisque certaines possèdent des obstacles, des tailles et des configurations différentes qui permettent d’amener un peu de diversité dans les matchs.

Certains lancers peuvent être difficiles à contrer.

Les habitués du premier jeu ne seront pas perdus face à ce deuxième épisode tout de même similaire. Certaines techniques sont de véritables nouveautés qui offrent plus de possibilités, mais le gameplay et les sensations restent sensiblement les mêmes qu’il y a 27 ans. Un gameplay très efficace à l’époque et qui l’est toujours aujourd’hui. Les échanges de frisbee sont intenses et mettent nos réflexes à rudes épreuves. Il faut cependant apprendre à jouer par nous-même parce que le jeu ne nous tient pas par la main. Une section “tutoriel” est disponible dans le menu principal mais n’est pas particulièrement très efficace pour apprendre les subtilités du gameplay aux nouveaux venus. Jouer à Windjammers 2 s’apprend par la pratique.

Le titre sent bon les années 90 grâce à une esthétique inspirée des jeux SNK de l’époque. Majoritairement dessinés à la main, les visuels très colorés du titre sont du plus bel effet. Les personnages et décors sont vivants et détaillés. Les animations donnent beaucoup de dynamisme à l’action qui arrive à rester parfaitement fluide. Ce style rétro est également retranscrit par l’habillage sonore du jeu. Les musiques ne sont pas particulièrement marquantes mais participent à créer une ambiance sportive et dynamique à l’ensemble. Les personnages ont également quelques répliques doublées dans leurs langues d’origine.

Le mode Arcade propose quelques mini-jeux pour se familiariser avec le gameplay.

Là où le titre se montre moins généreux, c’est dans le contenu qu’il propose. Windjammers 2 ne possède que très peu de modes de jeu. En dehors d’un mode libre permettant d’affronter une intelligence artificielle ou une autre personne en local, le titre propose un mode Arcade qui est une succession de matchs avec quelques mini-jeux sympathiques. Évidemment, le cœur du jeu se situe dans son mode en ligne permettant de prendre part à des parties classées ou à des matchs rapides. Mais c’est à peu près tout ce que propose Windjammers 2, pas de contenu déblocable, tout est accessible dès le départ. Quelques variations de matchs supplémentaires auraient été les bienvenus pour prolonger le plaisir.

Ce plaisir est tout de même bien présent durant les matchs tant le gameplay est efficace. C’est également le cas en ligne, l’expérience y est particulièrement agréable grâce à l’implémentation du Rollback Netcode, un procédé qui permet au jeu d’anticiper les actions des joueurs et de fournir des parties onlines d’une fluidité irréprochable, et ce même face à quelqu’un dont la connexion laisse à désirer. Les matchs sont courts, intenses et grisants, produisant cet effet “une petite dernière” diablement addictif. Cette suite est une véritable lettre d’amour au premier jeu et un beau cadeau aux fans de jeux de versus et d’esport.

Conclusion

Après avoir remis des séries classiques comme Streets of Rage ou Wonder Boy sur le devant de la scène, Dotemu s’attaque maintenant à Windjammers, un jeu d’arcade de SNK sorti en 1994. L’éditeur français propose une suite à ce titre qui a su faire vibrer les fans de jeux de versus. Si vous ne connaissez pas le concept, il s’agit d’un jeu de sport ou le but est de lancer un frisbee dans les cages de l’adversaire pour gagner des points. Au contrôle de l’un des dix personnages jouables, il est question de renvoyer ce frisbee en utilisant différentes techniques comme des lobs ou des smashs dans le but de trouver une faille dans le jeu de l’adversaire. Le gameplay se révèle diablement fun et intense lorsqu’on en saisit toute la profondeur. Windjammers 2 est, en effet, un titre aux nombreuses subtilités qu’il faut découvrir en pratiquant, la faute à un tutoriel peu efficace. Visuellement réussi et très coloré, le titre s’inspire des jeux SNK de l’époque et propose une bande-son qui colle bien avec le reste. Le plus gros souci du jeu réside dans son manque de contenu puisque, en dehors des matchs en local ou en ligne, il ne propose qu’un petit mode arcade qui se termine très vite. Tout l’intérêt réside évidemment dans son mode en ligne où son gameplay arcade brille véritablement. Windjammers 2 est un titre fun, grisant et addictif qui ravira les fans de jeux de versus.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.

Windjammers 2

Gameplay 7.5/10
Contenu 6.5/10
Graphismes 7.5/10
Bande son 7.0/10
Finition 8.0/10
7.3

On aime :

Un gameplay fun et profond

Le très bon netcode

Les différentes arènes qui changent un peu nos stratégies

Une très bonne direction artistique

On aime moins :

Peu de contenu et un jeu qui peine à se renouveler

Un tutoriel peu efficace