Le premier SMS de l’histoire vendu aux enchères

Envoyé il y a 29 ans, le premier SMS de l’histoire a été converti en NFT.

Le premier site web créé a déjà été mis en vente, tout comme le premier email ou le premier tweet. Maintenant, place à la vente aux enchères du tout premier message textuel prévue le 21 décembre. Son prix est estimé entre 100 000 et 200 000 euros.

Le 3 décembre 1992, Neil Papworth a envoyé le premier “Short Message Service” depuis un ordinateur vers un téléphone. Il travaillait en tant que développeur et ingénieur d’essai pour créer un service de messages courts pour Vodafone. Richard Jarvis, alors PDG de l’opérateur britannique, a reçu le message sur son téléphone, un Orbitel 901. Le contenu du message ? “Joyeux Noël”.

Un SMS vendu sous la forme d’un NFT

29 ans plus tard, ce SMS va être vendu aux enchères sous la forme d’un NFT. Ce jeton non fongible permet d’apposer un cachet électronique sur les objets numériques, garantissant ainsi leur caractère unique. Grâce à la blockchain, un certificat garantira qu’aucun autre NFT du SMS ne sera jamais créé.

Aguttes, une maison de vente aux enchères indépendante basée en France, organisera la vente. “Le Smart Contract du NFT représente la propriété exclusive d’une réplique numérique détaillée et unique du protocole de communication original qui a transmis le premier SMS au monde. Le NFT exclusif a été frappé dans une édition de 1 et Vodafone assure que Vodafone ne frappera pas d’autre NFT lié au premier SMS à l’avenir”, indique la maison sur son site. Vodafone fournira également un certificat lors de la vente. Signé par Nick Read le 13 décembre, il garantit l’authenticité et l’unicité de ce NFT.

Soutenir les réfugiés

L’acquéreur recevra une installation mettant en scène le téléphone mobile qui a reçu le premier SMS. L’animation affiche sur un écran numérique une réplique du protocole de communication original du premier SMS au monde.

De son côté, Vodafone s’est engagé à reverser le montant collecté à l’agence des Nations unies pour les réfugiés. “Nous réunissons l’esprit pionnier de deux siècles en immortalisant le premier SMS du monde et en le mettant aux enchères pour une bonne cause”, a déclaré Hannes Ametsreiter, PDG de Vodafone.