Test – Mickey Storm and the Cursed Mask : un platformer atypique

Un an après le sympathique Slide Stars, le petit studio Triangle nous revient déjà avec un nouveau jeu baptisé Mickey Storm and the Cursed Mask. 

Passé relativement inaperçu en 2020, Slide Stars était pourtant un sympathique jeu de plates-formes au concept délirant puisqu’il proposait de participer à des parcours d’obstacles aquatiques. Plutôt joli, fun à prendre en main et rigolo, le titre de Triangle Studios souffrait toutefois d’un gros défaut : il était vendu presqu’au plein tarif. Ses créateurs semblent s’être bien rendu compte de leur erreur puisqu’ils nous proposent aujourd’hui sa suite spirituelle, Mickey Storm and the Cursed Mask.

Esthétiquement, le jeu est plutôt joli.

Il fallait s’en douter, avec une période de développement de quelques mois seulement, Mickey Storm emprunte de nombreux assets de son prédécesseur. Le gameplay est pratiquement identique à celui de Slide Stars, à quelques subtilités près, le concept reste le même et de nombreux éléments graphiques sont même réutilisés. Si vous avez parcouru Slide Stars, le titre n’a que peu d’intérêt, sauf si bien sûr vous aviez vraiment accroché à son concept.

Ce qui est intéressant avec ce titre, c’est qu’il adopte un ton et une approche sensiblement différents. Exit les influenceurs, place ici à une jeune aventurier dont les parents ont été enlevés et qui va tenter de les retrouver dans un gigantesque parc aquatique. Le jeu se destine cette fois à une audience beaucoup plus jeune, et cela se ressent dans le ton.

On dénombre au total 74 niveaux.

Mickey Storm conserve tout ce qui faisait le charme de son ancêtre : une prise en main accessible, des graphismes colorés, une progression basée sur la réalisation d’objectifs et des épreuves relativement variées. Le titre prend la forme d’un platformer en 2.5D – comprenez par là qu’il se joue comme un jeu de plates-formes en 2D, mais qu’il est réalisé en 3D. Le résultat est visuellement très réussi. Pad en main, mickey Storm est également très agréable à parcourir. On contrôle les déplacements du personnage du bout du stick, l’objectif est de progresser dans des niveaux bourrés de pièges en évitant de tomber de sa bouée. Comme dans tous les platformers, il est possible de sauter et de réaliser des double-sauts. Petite spécificité de ce Mickey Storm, notre personnage est également capable de planer quelques instants après un double saut. Une petite subtilité qui apporte un peu de fraicheur au gameplay.

Le gameplay a quelques subtilités.

Difficile de ne pas ressentir une vibe Sonic en parcourant les niveaux, qui renferment de nombreux grand huit et propulseurs. Ca va vite, parfois trop vite, et le joueur devra collecter dans chaque niveau des tas de collectibles. Globalement, le jeu est fun à prendre en main et très accessible, mais pour voir le bout, il faudra avoir des réflexes aiguisés.

Dans l’aventure, on a droit à des épreuves assez variées avec des contre-la-montre, des défis de parkour et même des combats de boss. Vu son prix, le contenu est plus que correct. On retrouve au total 74 épreuves différentes. Le jeu est jouable seul ou en coop en local. Les niveaux se révèlent également un peu plus variés que dans Slide Stars et le gameplay a plus de subtilités aussi. Le titre paraît toutefois un chouilla moins fun que son ancêtre.

Les niveaux sont assez variés.

Techniquement, le titre parvient également à séduire, sans jamais impressionner. Le jeu est fluide et ne souffre pas de véritables défauts techniques. La réalisation est soignée également, avec des décors remplis de détails, des animations soignées et une direction artistique globalement réussie, sauf peut-être pour ce qui est du character design, toujours aussi douteux. Pour une petite production vendue 17,99€, Mickey Storm n’a pas à rougir. Sa bande son est également efficace, même si elle manque un peu de personnalité. En définitive, il s’agit donc plutôt d’une bonne surprise. S’il perd en personnalité par rapport à Slide Stars, Mickey Storm a le mérite d’être vendu à un tarif “décent”, au vu du contenu qui est proposé et de ses qualités. Petits et grands, voici une belle façon de se divertir cet été. Le jeu a d’ailleurs un côté très rafraîchissant qui plaira assurément aux plus jeunes.

Conclusion

Sorti de nulle part, Mickey Storm and the Cursed Mask est une agréable surprise pour les amateurs de platformers. Rafraîchissant, de par son concept et son univers délirants, le jeu de Triangle Studios parvient à se démarquer des autres titres du genre par ses décors colorés et sa prise en main très accessible. Vous contrôlez ici un jeune aventurier à la recherche de ses parents dans un gigantesque parc aquatique. Le contexte fait qu’on progresse dans le jeu sur une bouée, à travers des niveaux complètement délirants. C’est fun, agréable à prendre en main et clairement, un copié-collé du sympathique Slide Stars. Les développeurs du jeu ne se sont pas gênés pour réutiliser sans vergogne les assets de leur précédent jeu, sorti il y a moins d’un an. Ils ont toutefois appris de leurs erreurs : Mickey Storm est vendu à un tarif très décent : 17,99€, soit près de deux fois moins cher que son ancêtre. S’il manque un peu d’ambition, Mickey Storm reste un jeu très fun à prendre en main, qui séduira à la fois petits et grands. 

Mickey Storm and the Cursed Mask

Gameplay 7.0/10
Contenu 7.0/10
Graphismes 6.5/10
Bande son 6.0/10
Finition 7.5/10
6.8

On aime :

Une réalisation soignée

Plutôt fun à prendre en main

La bonne rejouabilité des niveaux

Un prix décent: 17,99€

On aime moins :

Le recyclage massif d'assets du jeu Slide Stars

Pas d'éditeur de niveaux

Un scénario-prétexte