Samsung démocratise le smartphone pliable avec deux nouveaux modèles

Le Flip 3 sera disponible en magasin à partir de 1.049€. Son grand frère, le Fold 3, sera vendu 1.799€.

Avec sa nouvelle gamme de smartphones pliables, Samsung entend enfin démocratiser le modèle “flexible”, qui fait fantasmer les technophiles depuis des années.

Parmi les premiers fabricants de smartphones à avoir proposé des appareils à écran flexible, Samsung a progressivement amélioré sa recette et est aujourd’hui parvenu à faire suffisamment chuter les coûts de production pour en faire un produit “grand public”, plus uniquement réservé à l’élite, comme c’était le cas avec ses anciens modèles “flexibles”.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si cette année, il n’y aura pas de nouveau Galaxy Note. Le Galaxy Fold 3 prend la relève. Il sera d’ailleurs vendu avec un stylet. Les deux gammes de smartphones risquaient d’ailleurs un télescopage cette année.

Le Flip 3, l’autre modèle “pliable” introduit ce mercredi, s’adresse quant à lui à un public beaucoup plus large. Samsung cible les influenceurs, mordus de réseaux sociaux et les gros consommateurs de contenus multimédia avec une gamme de terminaux très élégants, qui font passer le style avant les performances.

Ecran XXL 

S’il ne dispose, à la base, que d’un écran de 6,2″, l’écran du Fold 3 atteint une dimension record de 7,6″ une fois complètement déplié. Il se plie en deux, comme un livre. Son gigantesque écran tactile en fait toutefois un appareil hybride, quelque part à mi-chemin entre le smartphone et la tablette tactile. Samsung voit en lui “l’expérience de divertissement ultime”. Avec son écran Amoled 120Hz, le Fold 3 est le candidat idéal pour visionner des films en HDR, jouer avec ses amis en ligne, ou utiliser plusieurs apps en simultané. L’accent est mis sur le divertissement et la qualité de l’écran. L’appareil embarque toutefois un système audio stéréo, un processeur Snapdragon 888 ultra-puissant, 12 Go de RAM, et entre 256 et 512 Go de ROM, au choix.

L’autre particularité du Fold 3, c’est bien sûr sa capacité à fonctionner de paire avec un stylet, identique à celui du Note. Il devient alors possible de prendre des notes à la volée.

Côté photo, on est face à un appareil performant également, mais pas forcément taillé pour les passionnés de photographie. On retrouve ici une combinaison de 3 capteurs au dos : un ultra grand angle de 12 mégapixels (F2.2), un grand angle de 12 mégapixels (F1.8) et un téléobjectif de 12 mégapixels (F2.4). A l’avant, une combinaison de deux capteurs : un 10 mégapixels (F2.2) et un 4 mégapixels (F1.8).

Les performances sont comparables à celles d’un smartphone haut de gamme. Le prix, lui s’envole. Comptez 1.799€ pour le modèle de base.

Stylé

Beaucoup plus petit avec son écran de 6,7″ une fois déplié, le Flip 3 se destine à un public beaucoup plus jeune. S’il ressemble à un Galaxy S21 “étiré”, l’appareil se plie en deux pour être glissé au fond d’une poche. Pas de risque donc de venir griffer son écran. Un design compact qui rappelle bien sûr celui des smartphones à clapet des années 90. Celui-ci a toutefois été modernisé pour séduire une audience plus jeune avec des coloris clinquants et des fonctions trendy, notamment un petit écran sur le dos de l’appareil qui affiche l’heure et les notifications.

On est là aussi face à un modèle haut de gamme : Snapdragon 888, 8 Go de RAM, 128 Go de stockage, un écran Amoled 60Hz, charge rapide (15W) et une double batterie de 3.300mAh. Les performances sont solides.

L’intérêt de l’écran flexible est ici beaucoup plus limité. Il s’agit principalement d’une question de design, mais pas que puisque l’écran plié permet de poser son smartphone sur une table pour un call vidéo par exemple ou pour faire un selfie de groupe.

Comme son grand frère, le Flip 3 ne semble pas non plus un formidable photophone avec son simple capteur grand angle de 12 mégapixels, couplé à un capteur ultra grand angle de 12 mégapixels aussi, et son capteur frontal de 10 mégapixels. Ce sera sans doute largement suffisant pour tirer un selfie ou immortaliser un séjour en vacances, mais la fiche technique n’impressionne pas trop côté photo.

Le véritable coup de génie de Samsung, c’est d’être parvenu à faire dégringoler le prix de son smartphone, qui sera vendu dans le commerce 1.049€, soit à peu une petite centaine d’euros de plus que la plupart des smartphones “haut de gamme”.