Le site Wenew propose d’acheter des « moments d’histoire » sous la forme de NFT.

L’artiste Beeple et le fondateur de Pitchfork, un quotidien spécialisé dans la critique musicale, viennent de lancer un nouveau site dédié à la vente de « moments d’histoire ». Le principe de Wenew est simple, il met en vente des événements marquants de l’Humanité sous la forme de NFT.

La première série mise en vente retrace le parcours du tennisman Andy Murray jusqu’à sa victoire de Wimbledon, en 2013. Les fans de l’athlète et les adeptes d’art numérique sous la forme de NFT vont ainsi pouvoir s’offrir le discours qu’il a tenu lors de sa victoire, mais aussi des clichés de lui datant de 2013, le tout sous la forme de fichier numérique en édition limitée, soit un NFT.

« Nous envisageons certainement cela comme une sorte d’immortalisation de ces moments de réussite humaine pour les collectionneurs », a indiqué Ryan Schreiber, fondateur de Pitchfork, à The Verge.

Proposer du concret

Les lots de la première série seront vendus entre 49 et 4.999 dollars. Certains lots seront accompagnés d’objets physiques. Les fans d’Andy Murray pourront ainsi mettre la main sur une affiche et des cartes signées par leur tennisman préféré ou encore des billets pour le prochain tournoi de Wimbledon. De répliques de trophée sont également prévues, mais le plus gros bonus reste tout de même la possibilité de jouer 30 minutes avec le tennisman.

En proposant des “bonus” physiques, l’équipe derrière Wenew tente en quelque sorte de répondre à une question que beaucoup de gens se posent « pourquoi acheter des NFT, des objets virtuels ? ». Avec la promesse de recevoir quelque chose de matériel, les acheteurs seront surement plus enclins à passer le cap des NFT.

Dans le futur, les fondateurs de Wenew souhaitent proposer davantage des lots de moments historiques divers et variés. Le monde du sport ne sera pas le seul, il est déjà question de proposer des NFT d’évènements qui ont marqué l’histoire musicale.

« Beaucoup de choses dans le monde des NFT ressemblent à une ponction d’argent en ce moment, nous voulions mettre la narration en premier », a déclaré Michael Figge, co-fondateur de Wenew, à The Verge. C’est pourquoi la plupart des lots seront accompagnés d’un article écrit par des journalistes pour remettre en contexte l’événement, mais aussi montrer pourquoi il est important.

Si la plateforme est déjà en ligne, il faudra patienter jusqu’à 2 juillet pour pouvoir acquérir l’un des NFT associés à la victoire d’Andy Murray à Wimbledon en 2013. Reste à voir si les acheteurs suivront. La folie des NFT semble en effet être en partie passée.