Pour éviter que son compte Facebook ne soit piraté, il convient de suivre quelques règles élémentaires. 

Un mot de passe fort

La première ligne de défense pour votre compte Facebook, c’est un mot de passe fort. On oublie les “123456”, les combinaisons douteuses de nom et de date de naissance, il s’agit des mots de passe les plus faciles à pirater. Les pirates testeront toutes les combinaisons possibles ayant une connexion avec votre vie.

En analysant votre compte, ils pourront facilement deviner votre mot de passe en associant votre date de naissance au nom de votre animal de compagnie par exemple. Choisir un mot de passe fort – une combinaison de minuscules et de majuscules, des symboles et des chiffres – permet de leur rendre la tâche plus difficile. Idéalement, il faudra également créer une combinaison que vous n’utilisez nulle part ailleurs.

Si on conseille souvent d’utiliser un mot de passe différent sur chaque site, on ne va pas vous le cacher, ce n’est pas toujours très pratique. Toutefois, il convient d’utiliser des mots de passe uniques pour vos apps les plus importantes : votre messagerie Gmail, votre compte Microsoft, votre app bancaire, PayPal, Facebook, notamment.

La double authentification

La seconde étape consiste à activer la double authentification. Ainsi, si le pirate parvient à obtenir votre mot de passe , il ne pourra malgré tout pas accéder à votre compte puisqu’il lui faudra également renseigner le code envoyé par SMS au numéro de l’utilisateur.

Pour activer cette option, rendez-vous dans les paramètres de Facebook, puis dans la section Sécurité et connexion. Activez ensuite la fonction « Authentification à deux facteurs ». Vous pourrez choisir la méthode d’authentification par SMS – la plus simple –, par application dédiée (Google Authentificator ou Windows Authentificator) ou par clé de sécurité.

Des alertes de connexion

Le troisième moyen de prévenir le piratage de votre compte Facebook est d’activer les alertes en cas de connexions non reconnues. Ainsi, si quelqu’un essaie de se connecter à votre compte depuis un nouvel emplacement ou depuis un appareil ou un navigateur inconnu, vous recevrez un mail ou une notification Facebook ou via Messenger. Si vous n’êtes pas à l’origine de cette connexion, dépêchez-vous de changer votre mot de passe.

Pour activer cette option, retournez dans les Paramètres de Facebook, onglet Sécurité et connexions, puis sélectionnez « Recevoir des alertes en cas de connexions non reconnues ». Choisissez ensuite le canal par lequel Facebook vous alertera d’une connexion non reconnue à votre compte. Cela peut se faire via une notification Facebook, Messenger ou par mail.

Eviter de connecter votre Facebook à toutes les apps

Le piratage peut également venir de l’extérieur. En l’occurrence, beaucoup d’internautes utilisent désormais leur compte Facebook pour s’identifier sur un site. C’est pratique, mais pas sans danger puisque l’utilisateur donne en réalité un accès à certaines de ses données.

S’il est peu probable que l’une de ces entreprises “pirate” votre compte, il est en revanche possible que certaines des informations que vous partagez tacitement avec soient piratées un jour, auquel cas les pirates récupéreront des données qui pourront leur être utiles pour pirater votre compte… La plupart des piratages se produisent après l’exploitation d’une base de données – généralement en accès libre sur Internet. Dans la mesure du possible, on vous conseille donc d’éviter de vous connecter sans cesse avec Facebook.

Protéger votre mail

Enfin, il convient aussi à assurer ses arrières en protégeant l’accès à sa boite mail avec la double authentification ou au moins un mot de passe fort également. Les pirates pourraient potentiellement réinitialiser votre mot de passe en passant par votre boite mail, mieux vaut donc prévenir que guérir.