En France, les visiteurs de sites X devront bientôt prouver qu’ils ont plus de 18 ans

Les sites pornographiques doivent mettre en place des outils pour empêcher que les mineurs aient accès à leur contenu. 

De nombreux sites pornographiques pourraient bientôt être inaccessibles en France, et ce, en raison du manque de moyens concrets mis en place pour empêcher les mineurs d’accéder à leur contenu. Plusieurs sites X ont en effet été mis en demeure par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) à cause de cela et risquent de voir leurs portes fermées en France s’ils ne se plient pas à la législation française.

La pression du CSA est en effet liée à un récent changement de la législation française qui impose aux sites pornographiques de vérifier l’âge de leurs utilisateurs et ainsi d’empêcher les mineurs d’accéder à leur contenu. Jusqu’à présent, les plateformes X demandaient simplement à leurs utilisateurs de certifier sur l’honneur qu’ils étaient bien âgés de plus de 18 ans. Or, depuis le changement de législation, le CAS peut intervenir et mettre en demeure des sites dont l’activité permet à « des mineurs d’avoir accès à un contenu pornographique ».

Plusieurs sites pornographiques ont ainsi reçu un ultimatum de la part du CSA. Ces derniers avaient 15 jours pour présenter de nouveaux outils de vérification de l’âge de leurs visiteurs. Si les solutions proposées sont jugées insuffisantes, le CSA pourrait porter le dossier devant le tribunal judiciaire de Paris qui pourrait forcer les sites X à fermer leurs portes. Quant à leurs propriétaires, ces derniers pourraient être condamnés à une peine de 3 ans de prison et à 75.000 € d’amende.

Différentes solutions ont été envisagées et soumises au CSA qui doit encore rendre son verdict dans les prochaines semaines. « L’instruction est toujours en cours », a indiqué le Conseil supérieur de l’audiovisuel au média Le Parisien.

Dans les faits, il y a peu de chances pour que la justice française bloque réellement l’accès à ces sites pornographiques. Les solutions techniques à sa disposition sont peu nombreuses et peuvent en réalité être facilement contournées. Les sites X pourraient cependant être déréférencés dans les résultats de recherche ce qui pourrait en quelque sorte compliquer leur accès. Les plateformes pornographiques pourraient également se décider à véritablement agir pour limiter leur accès aux mineurs.