Le montant du rachat de Mobile Vikings et Jim Mobile s’élève à 130 millions d’euros. 

Proximus vient de s’offrir l’opérateur mobile virtuel Mobile Vikings pour la coquette somme de 130 millions d’euros. Un rachat qui permet également à Proximus de mettre la main sur Jim Mobile, filiale de l’opérateur virtuel.

« Par cette transaction, le groupe [Proximus] se renforce d’un important opérateur virtuel de téléphonie mobile belge qui s’adresse avant tout aux jeunes », souligne l’opérateur historique dans un communiqué. Il est vrai que Mobile Vikings et Jim Mobile sont très populaires auprès des jeunes qui consomment énormément de données mobiles. A eux deux, ils comptent plus de 335.000 clients.

D’ailleurs, Proximus assure qu’il préservera l’ADN de la marque Mobile Vikings. Il n’est pas question de changer les produits ni les services proposés par l’opérateur mobile virtuel à ses clients.

Son rachat n’aura pas non plus d’impact sur les quelque 80 employés de la société basée à Hasselt. Dans les faits, Mobile Vikings continuera de fonctionner en tant qu’entité séparée de Proximus, à l’image de Scarlet et Tango, autres filiales du groupe.

Avec ce rachat, Proximus entend s’adresser à un segment du marché complémentaire « et d’optimiser ainsi son positionnement multi-marques sur le marché résidentiel ». De plus, « Proximus s’attend à réaliser des synergies tant au niveau du réseau qu’au niveau commercial, grâce à la convergence ». Les premières synergies sont attendues pour le premier semestre 2022.