Le bloc photo arrière sert également à prendre des selfies puisqu’il est rabattable.

Il y a quelques jours, Asus levait le voile sur le remplaçant du ZenFone 6, sorti en mai 2019. Un remplaçant décliné en deux modèles ; le ZenFone 7 et le ZenFone 7 Pro. Pas de gros changement au programme, si ce n’est une petite particularité au niveau du bloc photo sur le modèle Pro : celui-ci est rabattable.

Doté de trois capteurs photo, le bloc photo arrière du ZenFone 7 Pro est mobile et peut en effet se rabattre vers l’avant afin de prendre des selfies de meilleure qualité. Asus assure que le socle mobile est particulièrement résistant. Le fabricant taïwanais a indiqué avoir réalisé des tests pour s’assurer de la solidité de l’appareil à raison de 100 rabattages par an sur une période de 5 ans.

L’année dernière, la grande mode était aux caméras selfie rétractables ou pop-up. Une grande partie des constructeurs de smartphones ont proposé un modèle intégrant ce concept, mais on ne peut pas dire que ce fut un véritable succès. L’avenir est-il aux caméras rabattables, comme l’a initié Asus ? Difficile à dire. Le manque de discrétion de l’objet pourrait refroidir certains consommateurs, alors qu’auprès d’autres, prendre des selfies de très bonne qualité pourrait faire mouche.

Le bloc photo rassemble trois capteurs ; un de 64 Mp, un second ultra grand-angle de 12 Mp et un dernier de 8 Mp avec un zoom optique 3x. Au-delà des photos, le smartphone affiche sur un écran AMOLED 6,67 pouces compatible HDR 10+, avec une résolution Full HD (2400 x 1080 pixels) et un taux de rafraîchissement de 90 Hz. Il embarque un processeur Snapdragon 865+, 8Go de RAM et un espace de stockage de 256 Go. Enfin, le ZenFone 7 Pro est compatible avec la 5G, ainsi que la recharge rapide. Sa batterie de 5000 mAh peut être entièrement chargée en 93 minutes grâce à un chargeur USB-C d’une puissance de 30 W. Des caractéristiques plutôt banales pour un smartphone haut de gamme, le ZenFone 7 Pro se démarque surtout grâce à son bloc photo rabattable.

Les Asus ZenFone 7 et 7 Pro seront commercialisés à partir du 10 septembre prochain, au prix de 699 € et 799 €.

Dans les faits, si Asus est le premier à proposer un smartphone avec un bloc photo rabattable, il n’est pas le premier à avoir pensé à cette solution. Huawei avait déjà opté pour cette configuration en 2016 avec le Huawei Shot X et sa caméra rabattable, de même que Samsung avec l’A80 en 2019. Ici, la partie arrière s’allongeait pour laisser la place au module photo de switcher vers l’avant.