Facturés 229€ avec leur boitier de recharge sans fil, les Airpods restent un produit de luxe pour la majorité des consommateurs. Les alternatives sont aujourd’hui nombreuses, et pour la plupart de grande qualité. Nous avons pu en essayer cinq d’entre elles.

LG Tone Free

À notre grande surprise, ce sont les écouteurs de LG qui nous ont le plus séduit, malgré un design pas très inspiré. L’appairage se fait en 3 secondes top chrono, les écouteurs sont confortables à porter et la qualité sonore est au rendez-vous. L’entreprise coréenne s’est alliée au spécialiste britannique Meridian pour concevoir ces écouteurs. La technologie permet de paramétrer l’utilisation des écouteurs avec 4 préréglages. Le rendu est franchement étonnant pour un accessoire vendu à ce prix, avec un son cristallin et une excellente spatialité du son. Les basses sont amplifiées comme il faut – sans en faire trop. En matière de son, les écouteurs de LG s’acclimatent facilement à tous les usages : de l’écoute de musique classique au rap en passant par l’électro, les films en streaming et même un usage intensif en milieu urbain puisqu’ils intègrent un mode bruit ambiant qui permet de rester alerte dans la rue.

L’accessoire se caractérise aussi par son système d’auto-nettoyage qui utilise les UV pour se débarrasser des bactéries une fois les écouteurs glissés dans leur socle. Difficile de vraiment juger de l’utilité de cet aspect – mais en y réfléchissant, cela a du sens. Les écouteurs sont des nids à unités bactériennes et un usage intensif d’écouteurs qui ne sont pas régulièrement nettoyés peut conduire à une infection.

C’est toutefois surtout sa qualité de fabrication qui séduira les utilisateurs. Les écouteurs de LG sont très agréables à porter. Il n’y aura pas de sensation de douleur après une session longue ou un usage sportif. LG explique cette sensation de confort par l’usage d’embouts de qualité médicale, fabriqués à base d’un silicone non toxique et hypoallergénique. Ils sont également résistants à l’eau et livrés avec la fonction Voice Command.

Seul petit défaut à noter : l’autonomie est relativement limitée. Comptez 6 heures hors de la boite, et jusqu’à 18 heures si vous les rechargez avec le petit boitier de recharge sans fil qui est livré avec.

Niveau prix, ils coûtent également presque deux fois moins chers que les Airpods de seconde génération, à un tarif de 129€.

Les + :

  • Un prix compétitif (129€)
  • Très confortables à l’usage, y compris pour de longues sessions
  • Un son cristallin
  • Le système de nettoyage aux UV intégré au boitier

Les – :

  • Un design très passe-partout
  • Une autonomie limitée : 6h sans le boitier, 18h avec

Sony WF-1000XM3

Pour ceux qui rechercheraient un modèle un peu plus haut de gamme, les écouteurs de Sony se présentent comme des incontournables. Facturés 189€, ils se positionnent sur le haut de gamme. Ils sont d’ailleurs livrés full options avec un système de réduction de bruit très performant – le plus performant du marché même, puisqu’il est actuellement le seul modèle qui parvient à supprimer tous les sons extérieurs! Un miracle rendu possible grâce à l’usage d’un processeur dédié. Deux microphones analysent le bruit ambiant pour réduire au maximum les effets indésirables. La qualité sonore est franchement exceptionnelle. A un tel point que les performances se rapprochent de celles d’un casque à réduction de bruit.

Forcément, une telle technologie prend de la place et il est vrai que les écouteurs de Sony sont encombrants. Leur design reste toutefois très élégant. S’ils conviennent pour des usages occasionnels, ils ne sont pas forcément très agréables à porter pendant des heures… Leur poids finit par peser sur l’oreille. Dans le même ordre d’idée, oubliez complètement un usage sportif.

A l’inverse, ils offrent une autonomie solide : 6h avec l’annulation de bruit active, 8h sans. 24h avec leur boitier et l’annulation active, et jusqu’à 32h avec boitier et sans annulation active. Le boitier, en revanche, est lui aussi assez encombrant.

Le petit plus, c’est la présence de zones tactiles sur l’oreillette, qui permettent de stopper la lecture d’un morceau d’un simple geste. Via l’application, l’utilisateur peut également personnaliser les commandes tactiles pour enregistrer différents raccourcis. Pratique!

Les + : 

  • Les commandes tactiles, via l’oreillette
  • Un système de réduction de bruit très abouti
  • Une bonne autonomie
  • Une qualité audio exceptionnelle
  • Un prix compétitif au vu des performances (189€)

Les – :

  • Un confort limité pour les longues séances : les écouteurs ne sont pas des plus légers
  • Pas adaptés à un usage sportif

OnePlus Bullets Wireless 2

S’ils n’entrent pas exactement dans la même cour, les Bullets Wireless 2 de OnePlus n’en restent pas moins une très belle alternative aux écouteurs sans fil proposés dans cette sélection. Les deux écouteurs sont ici connectés par un fil à un “collier” qui embarque la batterie de l’accessoire. Une conception moins esthétique, il est vrai, mais ô combien pratique puisqu’il est possible de les refermer autour de son cou quand on ne les utilise plus, et que le câble permet surtout de ne plus égarer l’un de deux écouteurs…

Le rendu sonore est bon, les écouteurs sont confortables à porter et une fonctionnalité permet de basculer facilement entre plusieurs appareils appairés. Au vu du prix (environ 50€), le rapport qualité/prix est excellent. D’autant plus que l’autonomie des écouteurs dépasse les 20 heures avec une seule charge…

A l’usage, il s’agit incontestablement d’un excellent produit, qui ne déçoit finalement qu’au niveau de la finition. A ce prix, vous n’aurez pas droit à des embouts à mémoire de forme. Le confort est assez moyen pour les longues sessions puisque les deux embouts sont finalement comparables à ceux des écouteurs qui vous sont fournis gratuitement avec votre smartphone. Rien ne vous empêche toutefois d’en acheter séparément.

Les + :

  • Un prix très compétitif (49,95€)
  • Une solide autonomie (20h)
  • Une bonne qualité sonore
  • Le cordon, qui permet de ne pas égarer ses écouteurs
  • Adaptés à un usage sportif

Les – :

  • Un design pas très discret
  • Pas d’embouts à mémoire de forme, le confort est “léger”

Oppo Enco W31

Moins connue chez nous, la marque Oppo se lance également dans la course aux écouteurs sans fil avec ses écouteurs Enco W31, facturés 79€ et offerts aux acheteurs de son dernier smartphone, l’A91.

Si au niveau du son la qualité y est, avec du true wireless et un mode de boost des basses fréquences, la conception n’a rien d’extraordinaire. Au vu du prix, deux à trois fois inférieur à la concurrence, il fallait s’y attendre. Le boitier est fragile, le design des écouteurs passe-partout et les embouts pas forcément très confortables… Niveau autonomie, c’est la catastrophe puisque les écouteurs ne tiennent que 2h30 à 3h hors de leur boitier, et que ledit boitier n’assure qu’une autonomie de 10h. C’est peu face à la concurrence, mais cela devrait être largement suffisant pour certains utilisateurs, prêts à troquer quelques performances pour un prix plus bas.

Niveau rapport qualité / prix, l’offre est imbattable. La qualité sonore est au rendez-vous, l’accessoire supporte le Bluetooth 5 et de petites surfaces tactiles sur les écouteurs permettent de stopper la lecture d’un simple geste. Mieux, les écouteurs d’Oppo intègrent quelques fonctionnalités trendy. Ils sont résistants à la pluie et sont capables de détecter lorsqu’ils sont retirés de l’oreille, et d’interrompre ainsi automatiquement la musique. À ce prix, on vous met au défi de trouver mieux.

Les + : 

  • Un prix très doux (79€)
  • Du true wireless à un prix hyper-compétitif
  • Les commandes tactiles
  • Un son de qualité très correcte au vu du prix

Les – :

  • Une autonomie très légère : 2h30 sans le boitier, jusqu’à 10h avec
  • Un boitier très “cheap”
  • Pas d’embouts à mémoire de forme, le confort est “léger”

Galaxy Buds Live

Avec ses Galaxy Buds Live, Samsung tente de se démarquer de ses concurrents en osant un design très différent. En forme de haricots, ces nouveaux écouteurs de Samsung sont également les premiers à intégrer la réduction active du bruit. Le constat est toutefois sans éclats.

Si on admire la prise de risque au niveau du design, encore faut-il que les consommateurs accrochent au look très particulier de ces écouteurs. Côté conception, on ne frôle pas vraiment le génie : les Galaxy Buds ne sont ni particulièrement agréables à porter ni pratiques. A vrai dire, on ne sait jamais vraiment dans quel sens les placer. Il faudra systématiquement les retourner pour être de les glisser dans le bon sens… Côté expérience utilisateur, on repassera aussi puisqu’il faut installer sur son smartphone non pas une mais deux applications différentes.

Samsung rate aussi le coche au niveau de la qualité sonore. Les basses sont beaucoup trop amplifiées, le son est déséquilibré et en matière de restitution, les Galaxy Buds sont les mauvais élèves de la classe. Pire, le système de réduction de bruit active ne fonctionne tout simplement pas – en grande partie de par la conception de l’accessoire et sa forme si particulière. Contrairement à la plupart des modèles de cette sélection, il ne s’agit pas d’un modèle intra-auriculaire.

Avec son design élégant, son autonomie solide (7h une fois la réduction de bruit désactivée) et son boitier léger et tout petit, qui se glisse facilement dans la poche, les Galaxy Buds Live se destinent très clairement aux personnes qui privilégient le look aux performances. Il s’agit presque d’un accessoire de mode. Le tarif est en accord avec cette stratégie puisque les Buds sont facturés 199€. Question rapport qualité / prix, il s’agit toutefois du plus mauvais élève de la classe.

Les + :

  • Un design qui ose être différent
  • Une autonomie solide
  • Un boitier léger et élégant

Les – :

  • La réduction de bruit active, qui ne fonctionne pas
  • Pas très confortables à porter
  • On ne sait jamais dans quel sens les placer
  • Il faut installer 2 applications sur son smartphone pour les utiliser
  • Une qualité sonore très moyenne
  • Beaucoup trop cher au vu des performances (199€)
  • Le design ne plaira clairement pas à tous les publics