À un mois de sa sortie, nous avons eu l’occasion de tester longuement Marvel’s Avengers, le jeu de super héros édité par Square Enix. Celui-ci sera-t-il à la hauteur des espérances ? Voici nos premières impressions.

Nous avons eu accès à la bêta fermée du jeu quelques jours avant le public pour vous donner un avis à chaud sur ce que proposera le futur AAA. Les joueurs ayant précommandé le titre sur PS4 pourront parcourir cette bêta à partir du 7 août prochain, les autres devront patienter un peu plus.

Développé par de nombreux studios affiliés au géant du RPG japonais, Marvel’s Avengers compte bien surfer sur cette licence maintenant bien installée auprès du grand public grâce à ses nombreuses adaptations cinématographiques. Les habitués ne seront pas perdus puisqu’on retrouvera les personnages iconiques de Marvel dans un jeu d’action possédant de nombreuses mécaniques de RPG, mais aussi des aspects “jeu service” et multijoueur très présents.

Presque comme au cinéma

La bêta nous a permis de parcourir environ trois heures de scénario avant de nous laisser essayer des missions annexes (les fameuses “War Zones”) jouables en solo ou en multijoueur en ligne. Nous avons commencé en jouant à l’entièreté de la démo du pont du Golden Gate, une séquence de jeu déjà montrée auparavant par l’éditeur qui nous familiarise correctement avec le gameplay. Cette séquence fait office de tutoriel très sympathique et surtout très impressionnant grâce à sa mise en scène explosive digne des meilleurs scènes d’actions des films.

La bêta enchaîne ensuite sur une mission mettant en scène Bruce Banner et Kamala Khan qui prennent d’assaut un laboratoire installé sur les restes du vaisseau des Avengers. Une mission qui nous laissera prendre le contrôle des deux personnages, mais surtout de Hulk avec lequel on peut détruire un bonne partie du décor. Une phase de jeu assez longue et très sympathique qui fait toutefois chuter le framerate du jeu lorsque les destructions et ennemis sont trop nombreux à l’écran, et ce même lorsque le mode “fluidité” est activé dans les options du jeu.

Enfin, les missions qui suivront sont généralement bien plus brèves, mais jouables en multijoueur. Certaines sont plus ouvertes mais la majorité d’entre-elles sont de courtes missions ou il faudra atteindre un objectif précis dans une zone remplie d’ennemis.

La quasi-totalité des missions présentées ici sont très linéaires et s’apparentent à un beat them all bien bourrin. Le gameplay est assez simple à prendre en main et les différents personnages jouables sont, du moins à première vue, assez similaires. Ils se différencient principalement par leurs compétences spéciales et quelques autres particularités spécifiques. Iron Man pourra voler indéfiniment, Hulk peut grimper aux murs, Kamala peut s’agripper à tout et n’importe quoi… Mais, manette en main, ils se jouent tous plus ou moins de la même manière. Tous les personnages ont des niveaux, des arbres de compétences et des équipements qu’il faudra gérer. Explorer les environnements permettra de trouver tout un tas d’équipements et de matériaux pour améliorer les équipements en question.

La progression se fera donc par le biais des niveaux et armures que vous possédez. Tout comme des Diablo-like ou autres Destiny, looter va être primordial pour être capable de se frotter aux missions dont le niveau conseillé est élevé.

La bagarre dans tous les sens

Si le jeu proposera de nombreux personnages jouables, les quatre personnages que nous avons pu essayer durant cette bêta (à savoir Hulk, Kamala, Iron Man et Black Widow) se basent sur le même gameplay. Bien qu’un peu rigide, les sensations manette en main ne sont pas désagréables, et on prendra vite du plaisir à taper tout ce qui bouge. Cette bêta couvrant le début du jeu, nous n’avons pas pu avoir d’aperçu de ce que les combats réservent sur le long terme. Nos possibilités en début de jeu sont assez limitées, même s’il est possible de faire de jolis enchaînements.

Cependant, la progression de nos personnages était assez lente et le jeu avait tendance à devenir assez vite répétitif. Une répétitivité accentuée par la redondance des objectifs des missions qui se limitent souvent à tuer tous les ennemis d’une zone. Au final, c’est surtout les missions scénarisées qui sortent du lot et qui offrent le plus de sensations fortes. Malgré le plaisir que le gameplay a pu nous procurer, il n’était malheureusement pas rare de voir une séquence de jeu à plusieurs devenir illisible à cause des nombreux ennemis et héros sur le champ de bataille. D’autant plus que la caméra et le framerate sont parfois un peu capricieux. Malgré ces petits problèmes, le gameplay fonctionne bien et le fan service qui l’accompagne n’est pas déplaisant.

Marvel’s Avengers se dote également d’une réalisation sympathique. Outre sa mise en scène très efficace lors des passages scénarisés, le jeu est également plutôt joli. Ce n’est pas techniquement incroyable, surtout lorsqu’on compare avec d’autres gros jeux du moment, mais suffisamment beau pour nous plonger dans cet univers. On regrette tout de même une bande-son très oubliable accompagnée cependant d’un doublage français de très bonne qualité.

Le jeu n’est évidemment pas terminé, et nous avons pu croiser quelques bugs ici et là (Quelques répliques de doublage anglais qui viennent se glisser dans la version française à certains moments, des tutoriels qui prennent quelques longues secondes à s’afficher,…) mais rien d’alarmant concernant les qualités techniques du jeu. Ce sont des problèmes qui seront sans doute réglés d’ici la sortie officielle.

Marvel’s Avengers ne révolutionne en rien la formule du jeu d’action. Après quelques heures de missions scénarisées et de missions annexes, cette bêta nous a pourtant conforté dans l’idée que le titre a le potentiel d’offrir de nombreuses heures de fun. Son gameplay simple et bourrin offre très rapidement de bonnes sensations et son côté multijoueur permettra de taper du méchant entre amis. Square Enix promet un jeu service, avec mises à jour et nouveaux personnages dans les mois suivants la sortie du titre. Mais l’enjeu sera surtout de voir si la formule tiendra le coup sur le long terme, et si le jeu ne deviendra pas vite répétitif. On peut tout de même s’attendre à une histoire prenante tant les missions scénarisées nous ont convaincues. Enfin, la bêta n’échappe pas à quelques petits problèmes techniques ainsi que des chutes de framerate qui, nous espérons, seront corrigés d’ici la sortie officielle. Le fan service est tout de même au rendez-vous et nulle doute que Marvel’s Avengers saura convaincre les fans d’aventures super-héroïques.