Si l’on a souvent tendance à choisir les claviers les moins couteux, utiliser un clavier ergonomique permet pourtant de booster de façon considérable la productivité sur un ordinateur, tout en améliorant le confort de l’utilisateur. Pour les gamers également, l’utilisation d’un clavier dédié représente un excellent investissement. Explications avec ce focus sur 4 des meilleurs claviers actuellement disponibles sur le marché.

Microsoft Sculpt Ergonomic Keyboard – une leçon de confort

Avec son Sculpt Keyboard, Microsoft est reparti d’une feuille blanche pour concevoir le clavier le plus ergonomique jamais créé. Pensé avant tout pour les professionnels de la dactylographie, ce modèle a été conçu pour reposer les poignets, qui sont lourdement mis à contribution lors d’un usage intensif du clavier. Tout l’intérêt du produit repose ici sur son repose-mains très confortable qui permet de garder ses mains bien en place durant tout le travail. Légèrement incurvé, le clavier est véritablement pensé pour que l’utilisateur ne doive pas déplacer ses mains ni les laisser surélevées. Vous l’aurez sans doute remarqué lorsque vous travaillez sur un clavier classique : une certaine douleur peut se faire ressentir au niveau des poignets après un certain temps de travail. Le Sculpt Keyboard de Microsoft efface cet inconvénient tout en proposant une expérience très confortable.

Si son design stylisé impressionne dès le premier regard, c’est pourtant bien son utilisé sur le long terme qui nous a convaincu. L’accessoire est très agréable à utiliser et dispose de jolis finitions d’un produit haut de gamme. On apprécie outre le toucher très confortable du tissu synthétique sur lequel reposent nos poignets, les trappes de piles aimantées, très faciles à retirer, et la finition irréprochable du produit.

Il faudra bien sûr un petit temps d’adaptation – 1 à 3h – pour se familiariser avec le positionnement des touches, légèrement chamboulé pour l’intégration d’un trou béant qui scinde le clavier en deux parties. L’idée est simple : le clavier a été conçu pour que l’on n’ait pas à déplacer ses mains. Il faudra à ce titre être relativement expérimenté pour l’utiliser correctement. Inutile d’investir dans ce produit si vous ne savez pas taper à deux mains. De façon générale, ce sont surtout ceux qui savent utiliser tous leurs doigts pour taper qui exploiteront tout le potentiel de ce produit.

Autre spécificité du Sculpt Keyboard : le pavé numérique est détaché du clavier. Dans la pratique, cela permet de rapprocher la souris – ultra-arrondie – du clavier, pour là encore, une meilleure ergonomie. On aura ainsi tendance à placer ledit pavé plutôt sur la gauche du clavier.

S’il convainc à l’usage, le clavier de Microsoft est toutefois loin d’être irréprochable. Pour toutes les activités annexes, le résultat est moins convaincant. On pense au gaming bien sûr, ou à l’usage multimédia. Pas de rétroéclairage, pas de led indicateur et une souris sans fil qui manque un peu de vélocité et qui n’est à l’inverse du clavier pas une franche réussite sur le plan esthétique. La bonne nouvelle, c’est qu’on n’est pas obligé de l’utiliser et qu’on peut ainsi très bien se contenter d’utiliser le clavier en combo avec une autre souris… A 99€, le bilan reste toutefois très positif.

Les + :

  • Un design très stylé
  • Un tarif correct (99€)
  • Livré avec pavé numérique et souris
  • Gros gain de productivité à l’usage
  • La souris plus proche du clavier grâce au pavé indépendant
  • Un confort à l’usage inégalé

Les – :

  • Le design raté de la souris
  • La souris qui manque un peu de réactivité
  • Pas de rétroéclairage des touches
  • Oubliez-le pour le gaming

Razer Ornata V2 – le clavier hybride 

Le Razer Ornata V2 est un clavier à la conception unique. S’il se destine à la base aux gamers, il s’acclimate facilement à tous les usages. Il s’agit en effet d’un modèle hybride. Comprenez par là qu’il ne s’agit pas vraiment d’un modèle mécanique puisqu’il est équipé de touches à membrane-mécha. Sa particularité? Il combine cette technologie à un switch mécanique qui permet de rapprocher l’expérience de celle d’un clavier mécanique traditionnel. Dans la pratique, il se révèle extrêmement agréable à l’usage. Parce qu’on retrouve les sensations d’un clavier mécanique tout en bénéficiant des améliorations apportées par les touches à membrane.

Si son design reste très sobre, le clavier Ornata V2 de Razer se distingue des autres claviers dans sa conception. Le positionnement des touches diffère sensiblement. On lui reprochera d’entrée de jeu sa touche enter, trop petite, et pas toujours facile à identifier, et sa touche espace, pas forcément très accessible en contrebas du clavier. Le clavier de Razer est en revanche légèrement qu’un clavier traditionnel, avec à la clé des déplacements plus courts et une meilleure réactivité. Il se dote également de boutons dédiés au multimédia : play, forward, reward et une molette. Ladite molette permettra de modifier tous les éléments de la vidéo, du volume à la luminosité. Pratique au quotidien. Ce qui caractérise toutefois le plus ce clavier, c’est sa faculté de se transformer à volonté en clavier au design très neutre pour un usage professionnel à un clavier pour gamers avec la technologie chroma RGB de Razer, qui permet d’appliquer jusqu’à 16,8 millions de couleurs différents et d’effets au rétroéclairage, pour une meilleure immersion dans les jeux. Ses touches sont également entièrement programmables. Avec Synapse 3, le joueur peut adapter les touches à sa façon de jouer en créant des profils différents. Très pratique au demeurant.

Côté confort, l’Ornata 2 frappe très fort. Les touches sont très agréables à utiliser, le repose-poignet est confortable, la finition exceptionnelle et l’usage idéal tant pour le gaming que pour la bureautique. Et c’est finalement ça qui fait tout le charme de ce clavier, classique et professionnel de jour, branché et coloré la nuit. Avec lui, plus besoin d’avoir deux claviers différents, l’Ornata 2 hérite du meilleur des deux mondes.

Les + :

  • Un tarif correct (environ 90€)
  • Confortable à l’usage
  • Livré avec un repose-poignets amovible
  • Idéal pour le gaming, excellent pour la dactylo aussi
  • Une nouvelle roulette dédiée au multimédia
  • Les touches programmables, le rétroéclairage dynamique

Les – :

  • La touche entrée, beaucoup trop petite
  • La barre d’espace

LogiMX Keys – le plus stylisé

Avec son modèle MX Keys, Logi nous livre la nouvelle Rolls-Royce des claviers. Stylisé à l’extrême, le MX Keys est à la fois compact, délicieusement moderne et très haut de gamme avec sa finition métallisée. Typiquement, c’est le genre de clavier que les cadres s’arracheront.

N’ayons pas peur à le dire d’entrée de jeu : passer votre route si vous êtes un gamer. Ce clavier a été avant tout pensé pour un usage professionnel. Il peut toutefois s’adapter à un usage multimédia ou quotidien, mais sa conception fait qu’il sera difficile de jouer avec lui…

Très plat, le clavier de Logi a été pensé pour s’intégrer littéralement au bureau. Il ne nécessite donc pas l’usage d’un repose-poignet. En ce sens, il est d’ailleurs plutôt confortable à utiliser pour un usage modéré. Par rapport aux autres claviers, le MX Keys est relativement compact, ce qui est ma foi assez pratique pour le transporter. Il faudra en revanche composer avec une multitude de commandes secondaires sur de nombreuses touches, à activer avec les fonctions secondaires des touches. A ce niveau, un petit temps d’adaptation sera nécessaire. C’est d’ailleurs sans doute le principal reproche qu’on lui fera. Car dans l’ensemble, il s’agit d’un excellent produit. Tout y est : la finition irréprochable, le rétroéclairage des touches, l’inclinaison parfaite, l’autonomie excellente, et même des petits à-côtés pratiques, comme la possibilité de connecter son clavier en simultané à 3 appareils différents grâce aux touches dédiées (le tout fonctionnant en Bluetooth, on pourra par exemple le coupler pour fonctionner avec un ordinateur, une tablette et un smartphone, ou un PC, un Mac et un smartphone par exemple). Le clavier de Logi est également pratiquement silencieux – beaucoup plus en tout cas que d’autres claviers qui se prétendent silencieux.

Le constructeur va également très loin dans la personnalisation de l’expérience. Ainsi, il est possible d’activer ou désactiver le rétroéclairage du clavier pour économiser de la batterie (on passe tout de même de 10j à 5 mois), le rétroéclairage se désactive également automatiquement après 5 secondes si le clavier ne détecte pas la présence de mains. Son intensité est même réglable!

A l’usage, le MX Keys s’est avéré très agréable à exploiter sur la durée. On s’y acclimate assez facilement et son design classique en fait un produit très séduisant. On n’a pas ici la sensation d’être chamboulé dans ses habitudes.

De façon générale, le produit se révèle extrêmement fiable. Le positionnement des touches est parfait et la frappe est vraiment très agréable. Contrairement à la plupart des autres claviers sans fil, le MX Keys ne fonctionne pas non plus avec des piles mais une batterie rechargeable. Niveau tarif, il faudra compter environ 110 euros, soit un prix dans la lignée des autres produits.

Les + :

  • Un design très stylé
  • Le rétroéclairage au programme
  • Une conception assez compacte
  • La frappe totalement silencieuse
  • Connecté jusqu’à 3 appareils en simultané
  • Très confortable à l’usage

Les – :

  • On oublie pour le gaming
  • Trop de caractères secondaires attribués à certaines touches

Logitech G815 : le clavier pour gamers

Pensé exclusivement pour les gamers, le G815 de Logitech ose lui aussi un design innovant avec une finition métallique très stylée qui s’écarte radicalement des finitions en plastique un peu cheap que l’on retrouve sur la plupart des claviers pour gamers. Le G815 adopte un design résolument moderne avec ses touches surélevées sans aucun cache, sa jolie molette supérieure, qui passerait presque inaperçue et ses boutons dédiés au multimédia, très élégants mais malheureusement pas forcément à atteindre là où il sont placés. Vu la hauteur des touches, on regrette aussi que le clavier ne soit pas livré avec un repose-poignet, surtout au prix auquel il est proposé (environ 160€).

Avec ses touches peu espacées et sa taille réduite, le clavier de Logitech est idéal pour le gaming, et en particulier les FPS, MMO et jeux d’action / aventure. On retrouve ici toutes les fonctions que les gamers adorent : de la programmation des touches à celle du rétroéclairage. L’expérience diffère sensiblement de ce que propose Razer, mais les deux se valent plus ou moins. S’il fallait absolument en choisir un toutefois, on aurait tendance à préférer Razer parce que l’interface software y est simplement un peu plu aboutie.

S’il se destine avant tout aux gamers par sa nature, le clavier de Logitech peut toutefois être utilisé aussi pour d’autres types d’usages. L’usage en bureautique reste toutefois limité compte tenu de l’absence de repose-poignets.

S’il se positionne comme sans doute le meilleur modèle filaire pour les gamers, le clavier de Logitech reste coûteux avec son prix d’environ 160€. On notera au passage que ceux qui souhaiteraient bénéficier d’une option wireless devront eux débourser plus de 200€ pour la même expérience… Mais quand on aime, on ne compte pas?

Les + :

  • Un design très stylé
  • Une finition irréprochable
  • Très agréable à utiliser pour le gaming
  • Le rétroéclairage des touches
  • Une expérience personnalisable

Les – :

  • Un tarif élevé (environ 160€)
  • L’accessibilité des touches multimédia
  • Pas de repose-poignet
  • Usage limité en bureautique