Google va rendre l’utilisation d’Android Go, la version allégée de son système d’exploitation mobile, obligatoire sur certains smartphones.

L’arrivée d’Android 11, la nouvelle mise à jour majeure d’Android, pourrait avoir un impact sur les nouveaux smartphones d’entrée de gamme. Selon un document récupéré par XDA Developers intitulé « Guide de configuration des appareils Android 11 Go », Google prévoit en effet d’imposer l’installation de la version allégée d’Android sur les téléphones équipés de 2 Go de RAM ou moins.

Depuis le lancement d’Android Go en 2017, la firme de Mountain View laissait le choix aux constructeurs de smartphones d’installer ou non cette version moins gourmande en ressources sur leurs appareils d’entrée de gamme. Jusqu’à présent, Google recommandait d’installer cette version sur les appareils équipés d’1 Go de RAM ou moins.

Pour pousser les fabricants à adopter cet OS, Google avait lancé des versions allégées, “Go”, de ses applications. Malgré cela, les fabricants de smartphones semblent avoir boudé le système d’exploitation light. Aux grands maux, les grands remèdes, selon le document récupéré par XDA Developers, Google prévient les constructeurs que « tous les nouveaux produits lancés avec Android 11, s’ils ont 2 Go de RAM ou moins, doivent […] être lancés comme un appareil Android Go ».

Cette politique s’appliquera également aux smartphones lancés sous Android 10 dès le quatrième trimestre de 2020. Google indique également que les téléphones d’entrée de gamme devront impérativement embarquer au moins 512 Mo de RAM sans quoi ils ne pourront pas profiter des Google Mobile Services (Chrome, YouTube, Maps) ni du Play Store.

Ce changement devrait être avoir des effets bénéfiques pour les futurs nouveaux propriétaires de smartphones d’entrée de gamme puisque l’OS Go, moins gourmand, permettra une expérience plus fluide qu’avec Android 10 ou 11, des OS particulièrement lourds.