Le réseau Keen permet de partager sa passion via des collections de photos. 

La zone 120 de Google, atelier dédié aux projets expérimentaux, vient de lever le voile sur son dernier projet ; Keen. Il s’agit d’un nouveau réseau social disponible sur le web et Android qui propose à ses membres de partager leur passion. Pour cela, ils peuvent créer des « Keens », des collections de photos sur des thèmes précis, en ajoutant une description et des liens vers d’autres ressources. Les utilisateurs du réseau peuvent alors demander aux visiteurs de collaborer à leur Keens ou de s’abonner à leurs publications. Un concept qui ressemble fortement à un autre, celui de Pinterest.

« Keen vous permet de gérer le contenu que vous aimez, de partager votre collection avec d’autres et de trouver de nouveaux contenus en fonction de ce que vous avez enregistré », explique le cofondateur du réseau, CJ Adams. Grâce à l’apprentissage automatique, le réseau sera en mesure d’afficher des contenus spécifiques à ses utilisateurs, susceptibles de leur plaire.

Les membres de Keen peuvent ensuite gérer ce qu’ils voient, organiser leurs publications, collections et partager leur passion avec les autres utilisateurs. Le cofondateur du réseau indique que « Keen n’est pas destiné à être un endroit [sur lequel] passer des heures interminables à naviguer », mais plutôt « un endroit pour les développer, les partager avec des êtres chers et trouver des choses qui aideront à faire en sorte que cette précieuse vie compte ».

Sur le fond comme dans la forme, Keen ressemble beaucoup à Pinterest, autre plateforme sur laquelle les utilisateurs peuvent publier et partager des photos originales ou non pour partager leur passion et créativité. Un concept qu’avait déjà tenté de reproduire Facebook avec Hobbi. Et comme pour ce dernier, Keen est avant tout un projet expérimental. Il pourrait disparaître du jour au lendemain s’il ne rencontre pas le succès escompté.