Sortie surprise du mois de mai, Mafia 2 Definitive Edition aura le mérite de faire découvrir l’une des sagas les plus emblématiques à certains joueurs avant de se replonger dans le très attendu remake du premier volet, attendu en août prochain… 

C’était l’une des annonces – et sorties – surprises de ce mois de mai, décidément très chargé. 2K Games nous livre un remaster du second Mafia avant de nous livrer un remake complet du premier épisode. Ne vous emballez pas trop tout de suite toutefois, puisque le travail de remasterisation sur ce second volet reste très léger…

Techniquement, le jeu a beaucoup vieilli.

Si le premier Mafia aura droit à un remake complet, Mafia 2 se contente de quelques retouches graphiques – très légères dans l’ensemble. A l’oeil nu, difficile de voir une réelle évolution, sans parallèle entre les visuels. Les développeurs semblent avoir concentré tout leur travail sur la modélisation des visages – sur lesquels apparaissent désormais clairement les pores de la peau. On voit ainsi une réelle évolution dans les cinématiques – réalisées avec le moteur du jeu. Ingame, c’est un peu moins visible. Car ce sont ici principalement les textures qui ont été retravaillées : les rochers, le rendu des pavés ou des briques. Pas de quoi tomber en admiration devant le jeu, qui a, il faut bien l’admettre, pris un gros coup de vieux tout de même.

L’autre ajout de cette Definitive Edition, c’est l’intégration des 3 DLC payants du jeu. Un petit plus intéressant, bien que la qualité desdits DLC soit très dispensable. Il ne faudra pas s’attendre ici à une extension à la Lost & the Damned comme dans un GTA.

Certains éléments visuels, comme les textures au sol, ont bénéficié d’une réelle amélioration.

L’intérêt est donc relativement limité pour ceux qui ont encore le jeu originel. D’autant plus que cette Definitive Edition est facturée 29,99€ tout de même et qu’elle est livrée sur consoles avec bugs & ralentissements – en particulier sur PS4 selon les retours des testeurs. Sur Xbox One X, nous avons pu assister à quelques très légères chutes de frame-rate, mais rien de très vilain.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est quand même possible de faire une bonne affaire avec la collection Mafia, vendue à 59,99€, qui intègre les 3 opus restaurés de la série, dont le remake du premier volet qui sera vendu à lui seul 39,99€. Dans ce cas de figure précis, pourquoi pas…

Les visages ont été entièrement retravaillés. Le rendu des cinématiques n’en est que meilleur.

Si cette Definitive Edition n’a donc en soi que peu d’intérêt pour ceux qui ont déjà joué au jeu d’origine, elle représente en revanche une jolie porte d’entrée dans la franchise, le troisième épisode prenant une direction très différente des deux précédents.

Son scénario très riche, qui suit la montée en puissance d’un jeune mafieux dans le New-York de l’après-guerre, est passionnant à suivre de bout en bout. Contrairement à un GTA, le jeu de 2K Games ne propose toutefois pas beaucoup d’activités secondaires en dehors de la collecte de magazines Playboy d’époque et d’affiches. Les à côtés sont pauvres. L’avantage de cette approche, c’est que l’aventure principale propose un très large panel de missions, vraiment très diversifiées et généralement encadrées pas de jolies cinématiques qui explorent la personnalité des protagonistes principaux.

Mafia 2 a toutefois bien mal vieilli dans son gameplay. Si les séquences de conduite sont toujours aussi funs et que le jeu offre plein d’options de customisation (avec le relooking complet du personnage et de son véhicule), les séquences de shoot sont plus hasardeuses en raison des contrôles très raides du personnage. Il est d’ailleurs assez étonnant que cet aspect du jeu n’ait pas été retravaillé. L’aventure n’en reste pas moins prenante, de bout en bout, et parfaitement secondée par un scénario efficace et une bande son magistrale. Dommage en revanche que l’aire de jeu soit aussi petite, que les piétons soient aussi peu nombreux et que le jeu se boucle aussi rapidement…

Conclusion

Sortie surprise de ce mois de mai, Mafia 2 : Definitive Edition est malheureusement un remaster très léger du jeu originel, qui se contente d’ajouter 3 malheureux petits DLC et d’améliorer le rendu de certains éléments visuels. Visuellement, le jeu a malgré tout vieilli et son gameplay aussi. Son scénario reste toutefois très prenant. La montée en puissance du personnage principal dans le milieu mafieux du New-York de l’après-guerre est passionnante à suivre. Les à-côtés manquent toutefois. Pas de missions secondaires dans ce Mafia 2, qui reste l’un des GTA-likes les plus courts auquel vous aurez l’occasion de jouer. Idéal pour se replonger dans la série avant de découvrir le remake du premier épisode, ce remaster du second volet pourrait séduire ceux qui n’avaient jamais touché à la franchise. Pour ceux qui l’avaient déjà bouclé en son temps, l’intérêt reste toutefois très limité, d’autant plus que sur consoles, le jeu souffre de quelques grosses baisses de frame-rate, en particulier sur PS4. 

Mafia 2 Definitive Edition

6.4

Gameplay

6.5/10

Contenu

6.5/10

Graphismes

6.0/10

Bande son

8.0/10

Finition

5.0/10

Les + :

  • Un scénario passionnant de bout en bout
  • Une belle escalade dans le milieu mafieux
  • Livré avec ses 3 DLC, malheureusement très dispensables
  • La bande son, très immersive
  • Le joli travail de remasterisation au niveau des visages

Les - :

  • Une finition à revoir, en particulier sur PS4, avec de gros ralentissements au programme
  • Les lourdeurs du gameplay : en particulier les phases de tir
  • Un open-world finalement assez petit, et vite expédié
  • Un très léger travail de remasterisation
  • Trop cher (29,99€) pour un remaster aussi léger