Premier projet du tout petit studio Lightning Rod Games, A Fold Apart se situe à mi-chemin entre le jeu de plates-formes et le puzzle-game.

On ne l’attendait pas forcément au tournant. A Fold Apart faisait en effet partie de ces sorties-surprises du mois de mai 2020. Atypique, le jeu de Lightning Rod Games propose une expérience unique avec un concept qui mêle brillamment plateformes et puzzles.

La narration est au cœur de l’expérience.

Dans A Fold Apart, le joueur suit les difficultés d’un couple en relation longue-distance. Les deux amoureux tentent malgré leurs différences de rester en contact. Le jeu nous présente la relation sous la forme d’échanges par SMS. Une approche originale et brillante, d’autant plus que l’écriture est excellente. Le titre parvient également à sortir des sentiers battus en illustrant les difficultés du couple à communiquer. Certains messages causeront une panique chez chacun deux protagonistes. Le jeu se transformera alors en puzzle-game dans lequel il faudra user et abuser du “pli” pour progresser, tout en lisant les pensées du personnage qui s’affichent à l’écran.

Tout le gameplay d’A Fold Apart se base sur un concept atypique. A la base, il s’agit d’un platformer très simple – presqu’un walking simulator en 2D. Le joueur doit résoudre des petites énigmes en pliant l’affichage 2D de l’écran et en faisant interagir ainsi différents plans pour modifier l’univers du jeu et le niveau. Un trou empêche votre personnage d’avancer? En pliant le plan, vous ferez apparaître un nouveau décors qui vous permettra de franchir l’obstacle. Le concept est séduisant, même s’il reste globalement très simple.

Le tuto vous apprendra tout du concept atypique du jeu.

Car c’est finalement le principal défaut de cette petite production indépendante. S’il est original, A Fold Apart montre très vite ses limites. Le gameplay est limité, la difficulté relativement faible et on finit le jeu en 2 heures top chrono. A 19,99€, c’est un peu cher tout de même. D’autant plus que l’on finit vite par se lasser par le gameplay répétitif du jeu.

Pour autant, tout n’est pas à jeter dans ce platformer atypique. Son scénario touchant explore parfaitement les difficultés rencontrées par les couples à longue distance. Sa direction artistique très originale rappelle parfois celle d’un Là-haut. C’est mignon, coloré et plutôt joli, sauf peut-être pour ce qui est des personnages, au look, il faut le reconnaître, pas franchement inspiré.

Malgré son concept ingénieux, A Fold Apart ne parvient donc pas vraiment à convaincre. A 5€, le jeu mérite le détour, ne serait-ce que pour son scénario des plus originaux. Au-delà, cela fait quand même cher l’heure de jeu.

Conclusion

Avec son concept atypique, A Fold Apart se présente comme un petit puzzle-game très séduisant. Tout le gameplay du jeu se base sur le fait de pouvoir plier le plan 2D dans toutes les directions pour redessiner le niveau et permettre à son personnage de progresser. Malheureusement, on fait assez vite le tour du propriétaire. Le jeu se plie en moins de 2 petites heures et le gameplay peine à se renouveler dès la première demi-heure. A Fold Apart parvient toutefois à nous surprendre dans sa narration, avec son histoire de relation à longue-distance brillamment présentée à travers des échanges de SMS. C’est mignon, coloré, touchant, et à 5€, le jeu aurait sans doute fait mouche. A 19,99€, A Fold Apart a beaucoup plus de mal à convaincre… 

A Fold Apart

5.4

Gameplay

5.0/10

Contenu

3.0/10

Graphismes

6.0/10

Bande son

6.0/10

Finition

7.0/10

Les + :

  • Une direction artistique plutôt inspirée
  • Un concept unique, basé sur le "pli" de l'écran de jeu
  • Un scénario touchant

Les - :

  • Un peu cher quand même (19,99€)
  • Le character design sans charme
  • Un concept très limité
  • Le jeu se boucle en moins de 2 heures