Proximus sera le premier opérateur du pays à proposer l’accès à un réseau 5G à ses clients. 

L’opérateur téléphonique a annoncé ce mardi l’ouverture du premier réseau 5G du pays dans le cadre de la présentation de sa nouvelle stratégie d’entreprise. Alors que l’on ne s’attendait pas à voir débarquer une offre 5G avant la fin d’année, l’opérateur a créé la surprise en annonçant un déploiement massif dans 30 communes du pays, dès ce mercredi.

La 5G de Proximus exploitera le réseau d’antennes déjà existant de l’opérateur et exploitera les bandes de fréquence déjà détenues par Proximus. L’entreprise tient toutefois à rassurer les consommateurs : tout cela se fera dans le respect des normes d’exposition en vigueur.

Un abonnement illimité

Proximus devance ainsi ses deux concurrents directs, Orange et Base, qui n’ont pas encore officialisé le déploiement d’un réseau 5G.

Pour y accéder, les consommateurs devront bien sûr disposer d’un terminal compatible mais également souscrire à un forfait spécifique : le Mobilus 5G Unlimited, à 49,99€/mois. En plus de garantir un accès au réseau 5G de Proximus dans les zones déjà couvertes, l’abonnement de Proximus sera le premier forfait réellement illimité du pays. Pas de baisse de vitesse sur le réseau passé le cap des 20 ou 25 Go de surf. Les abonnés pourront continuer à surfer en toute tranquillité. Et mine de rien, cette nouvelle offre pourrait bien venir chambouler le marché des télécoms en Belgique.

Jusqu’à ce jour, les formules en illimité restaient paradoxalement limitées en usage en Belgique. Non pas au niveau des volumes mais des performances. Au-delà d’un certain cap, les abonnés voyaient leur vitesse réduite pour réduire leur usage et ne pas saturer le réseau. La 5G ouvre des fréquences beaucoup plus larges et devrait à ce titre permettre de décharger le réseau et indirectement à débrider l’usage des smartphones. En Finlande, l’opérateur Elisa a observé une rapide progression de l’usage des abonnés. Lors du passage de la 4G à la 5G, les volumes de téléchargements ont progressé de 5 Go par mois à plus de 17 Go par mois, en l’espace de quelques mois. Et on parle ici bien d’une moyenne de tous les consommateurs.

Peu de détails

L’opérateur a pour l’instant révélé très peu de détails sur son offre 5G. Il doit notamment encore préciser l’usage des fréquences et la liste des communes où la 5G sera disponible ce mercredi. Davantage d’informations devraient donc nous parcourir au cours de la journée.