Le géant des ventes en ligne aurait dépêché plusieurs personnes pour développer un vaccin qui lutterait contre les infections par le froid.

Après l’e-commerce et le streaming, Amazon se lancerait dans une nouvelle aventure orientée santé, rapporte CNBC. Le géant de l’e-commerce aurait chargé une équipe d’employés de rechercher et de développer un remède contre le rhume, dans le cadre du projet « Gesundheit » (“santé” en allemand).

Un projet ambitieux tant pour Amazon que pour la recherche en général puisqu’il n’existe pas qu’une seule forme du rhinovirus. Avec plus de 160 souches différentes, le virus peut muter le temps qu’un vaccin soit développé. Il peut également devenir résistant aux médicaments ce qui rend le développement d’un vaccin compliqué. C’est aussi le cas du vaccin contre la grippe qui est renouvelé chaque année et qui ne protège que contre certaines souches du virus.

Les employés d’Amazon qui travaillent sur l’élaboration d’un vaccin font partie d’une division très secrète de l’AWS (Amazon Web Services), nommée le « Grand Challenge », une équipe d’une centaine de personnes chargée à la recherche et au développement. L’objectif premier du Grand Challenge est de trouver des solutions aux problèmes qui impactent grandement l’humanité.

Ce n’est pas la première fois qu’Amazon s’intéresse au domaine de la santé. La société avait déjà mis la main sur une startup de pharmacie en ligne (PillPack) et avait déjà annoncé qu’elle voulait vendre un logiciel dédié à la lecture de dossiers médicaux. Mais le fait de vouloir développer un vaccin est plus ambitieux encore pour Amazon.

Le fait que la société américaine s’intéresse au domaine de la santé peut étonner. Or, on comprend mieux pourquoi le géant du web lui fait de l’œil quand on sait que le marché des soins de santé rapporte près de 3,5 billions de dollars, et ce, rien qu’aux États-Unis. De plus, le rhume coûte à l’économie américaine plus de 40 milliards de dollars chaque année en baisse de productivité, de congés et autres, selon une étude de l’Université du Michigan rapportée par CNBC. On peut donc aisément imaginer qu’Amazon trouve un certain intérêt financier à développer un remède contre le rhume.