Devenu incontournable, Google Maps jouit aujourd’hui pratiquement d’une situation de monopole. Quelles sont ses alternatives, et que valent-elles vraiment face à Google? 

HERE WeGo

Autrefois propriété de Nokia, HERE WeGo est passé entre les mains du consortium allemand formé par Mercedes, Audi et BMW à la mort de Windows Phone. Et mine de rien, elle se positionne aujourd’hui comme la meilleure alternative à Google Maps. Pour ce qui est de la navigation par guidage vocal, HERE WeGo se révèle même souvent plus efficace que Google Maps avec ses menus très accessibles, ses alertes de vitesse qui vous rappellent à l’ordre lorsque vous dépassez la limite de vitesse, et ses indications très claires. Le téléchargement de cartes est également beaucoup plus fonctionnel que sur Google Maps.

Au quotidien, le bilan est un peu plus contrasté puisque si pour les transports en commun, l’application communique des données fiables et intègre une belle diversité de points d’intérêt, elle n’a pas été conçue pour découvrir les environs, consulter les avis d’autres utilisateurs ou vérifier les heures d’ouverture d’un magasin. Elle localisera sans difficulté le Delhaize du coin, mais ne vous précisera pas forcément s’il est ouvert.

Ses points forts

  • Le téléchargement des cartes pour la navigation hors-ligne, plus accessible que sur Google Maps
  • Un design plus moderne
  • Les alertes de vitesse, activées par défaut
  • Des repaires qui s’affichent de façon plus nette sur la carte
  • La recherche fonctionne parfaitement pour trouver un parking, un bowling ou un supermarché
  • Une navigation dans l’app très agréable
  • La présentation très claire des trajets en voiture, transports en commun, vélo et à pied

Ses points faibles

  • Forcément moins de points d’intérêt que sur Google Maps
  • L’application n’a pas été pensée pour regarder ce qui se trouve autour de soi, les boutiques environnantes
  • Pas de renseignements sur les points d’intérêt (heures d’ouverture, photos ou avis)

OsmAND

Open Street Maps est sans aucun doute le service qui propose le plus de fonctionnalités à ses utilisateurs. Riche en contenu, OsmAND n’est toutefois pas évident à dompter avec son interface d’un autre âge, sa navigation peu intuitive et son accessibilité limitée. Difficile de l’imaginer remplacer aussi Waze, Here We Go ou TomTom au volant.

En revanche, OsmAND se positionne comme une excellente alternative à Google Maps pour la marche, la randonnée, les balades à vélo ou la recherche d’informations sur des points d’intérêt. Les données sont nombreuses, précises et permettent de facilement trouver ce qu’on recherche.

S’il remplacera difficilement un autre service, OsmAND est en revanche un excellent complément à Waze ou Here We Go, pour ceux qui souhaiteraient quitter Google Maps…

Autre atout de taille : le service ne consomme pas de données mobiles. L’utilisateur devra télécharger au préalable la carte du pays où il se trouve et pourra ensuite accéder (hors-ligne) à l’intégralité des données. Pratique à l’étranger!

Ses points forts

  • De nombreux points d’intérêts
  • Les heures d’ouvertures, numéros de téléphone et informations sur les lieux visités
  • Probablement le service le plus complet côté fonctionnalités
  • Le service n’utilise pas de données mobiles : cartes et informations sont téléchargées sur le smartphone en Wifi.

Ses points faibles

  • Pas l’interface la plus sexy…
  • Une prise en main pas intuitive
  • Le guidage au volant, très en retrait face à la concurrence…
  • Peu de photos et d’avis
  • Des temps de chargement un peu longs

Maps.me

Disponible uniquement sous la forme d’une application mobile, Maps.me est parvenu à se forger une solide communauté d’utilisateurs grâce à quelques fonctionnalités innovantes. L’application permet par exemple de télécharger des guides de voyage gratuitement et de créer des itinéraires sur mesure pour les vacances.

Pratique pour voyager (surtout à l’étranger), l’application se destine avant tout aux automobilistes, mais pas que puisqu’elle permet aussi de trouver des points d’intérêt à proximité : restaurants, hôtels, supermarchés, sites touristiques, parkings ou encore bars et boites de nuit. Dans la pratique, il sera toutefois impossible de localiser un magasin ou un lieu en entrant son nom dans la barre de recherche. Le système fonctionne uniquement sur base de la localisation de points d’intérêt à proximité.

Côté fonctionnalités, Maps.me est également beaucoup moins complet que ses concurrents. Il faudra de surcroit vivre avec l’affichage de pubs en temps réel…

Ses points forts

  • Facile d’accès
  • Les guides de voyage, pratiques
  • Bien pour plannifier un trajet
  • Fonctionne parfaitement hors-ligne

Ses points faibles

  • Impossible de trouver un point d’intérêt en entrant son nom
  • La publicité
  • Une interface pas très sexy
  • Peu de fonctionnalités

A essayer aussi :

  • Bing Maps, accessible uniquement via le web
  • Waze, l’un des meilleurs GPS par guidage vocal, également propriété de Google
  • Citymapper, uniquement axé sur les transports en commun