En développement depuis près de 5 ans, le nouveau jeu du studio japonais Qute modernise un genre qui n’avait que très peu évolué ces dernières années. 

Si la Xbox 360 avait brièvement redonné vie aux shoot them up à l’ancienne, la dernière génération de consoles n’avait accueilli qu’un nombre très limité de revivals. Le studio japonais Qute, auteur des sympathiques Ginga Force et Eschatos sur Xbox 360, livre sa première production sur les consoles de dernière génération avec Natsuki Chronicles, un nouveau shoot them up en 3D qui tente d’introduire quelques nouvelles idées innovantes…

Dans Natsuki Chronicles, le joueur peut entièrement personnaliser son arsenal.

En développement durant près de cinq années, Natsuki Chronicles était devenu l’une des plus belles arlésiennes du jeu vidéo. Le nouveau titre des créateurs d’Eschatos débarque aujourd’hui un peu par surprise sur le Xbox Store, à un tarif qui fera sans doute tiquer de nombreux joueurs puisqu’il faudra débourser pas moins de 42,49€ pour en faire l’acquisition. Un tarif qui se justifie toutefois pleinement au vu du contenu très généreux du jeu et du genre, qui s’adresse à un public de niche.

Et il faut bien l’admettre, si Natsuki Chronicles n’est pas une claque graphique, le jeu de Qute introduit quelques très bonnes idées.

Côté gameplay, on se retrouve face à un shoot them up horizontal au déroulement plutôt classique. Le joueur doit survivre à des vagues d’ennemis en engrangeant un maximum de points. L’originalité du jeu vient de son système de progression unique, basé sur l’expérience acquise en cours de partie. Dans chaque partie, le joueur gagnera des points d’expérience qui permettront de débloquer de nouvelles armes principales, secondaires et spéciales mais également de débloquer des vies supplémentaires. Grâce à ce système, il ne faudra plus recommancer à zéro le jeu en cas de game over. Juste le niveau, avec, très régulièrement, de nouvelles vies supplémentaires. Vous pourrez en cumuler jusqu’à 15 – si vous êtes vraiment très mauvais. Car en moyen, la plupart des niveaux se terminent du premier ou du deuxième coup.

Lors des combats de boss, vous affronterez des ennemis titanesques.

La dimension RPG du jeu, avec son système d’expérience, lui donne une réelle profondeur, tout en le rendant beaucoup plus accessible qu’un schmup de Cave par exemple. Car ici, vous pourrez choisir vos combinaisons d’armes parmi un large arsenal. Et c’est ce qui fait toute la richesse du jeu dans les modes de difficulté plus élevés. Combiner des grenades à un bouclier antimissile et des tirs latéraux permettra d’adopter une stratégie davantage axée sur la défense. Les plus téméraires opteront pour des combinaisons plus agressives. On notera au passage que dans ce jeu, les ennemis peuvent arriver de tous les côtés, par devant comme par derrière. Il est donc important de choisir avec précaution son arsenal.

Dans la pratique, Natsuki Chronicles se montre étonnamment technique. Il faudra parfois recommencer un même niveau plusieurs fois avant de trouver le bonne combinaison d’armes pour le boûcler.

Comme il est de tradition, chaque niveau se termine par un boss, d’allure titanesque. Si ce sont ces derniers qui se montrent les plus intéressants, de par leur complexité, le déroulement des missions n’en reste pas moins très intéressants.

Le jeu se révèle également étonnamment généreux en contenu, avec sa dizaine de missions (plus du double de ce qu’on a l’habitude de trouver dans un shoot them up!), ses nombreuses combinaisons d’armes, son mode arcade très fun et ses nombreux niveaux de difficulté. Le boûcler une première fois ne devrait pas vous prendre plus de 4h en ligne droite. Pour en faire le tour complètement, il faudra compter entre 10 et 20h – l’achat est donc largement rentabilisé sur la durée.

A la fois très accessible et technique, Natsuki Chronicles parviendra sans doute à séduire aussi bien les vrais amateurs de shoot them up que les joueurs débutants et à ce titre, le jeu de Qute est plutôt une belle réussite. Les développeurs de Ginga Force sont parvenus à un joli tour de force en osant intégrer des fonctionnalités innovantes à leur jeu, avec un système d’expérience inspiré des RPG, des combinaisons d’armes innovantes et des affrontements très stratégiques avec des ennemis qui apparaissent partout à l’écran. On admire également la volonté du studio de vouloir nous proposer un jeu au scénario plus travaillé que d’accoutumée – le genre n’étant pas le plus adapté aux envolées lyriques. Le résultat est là aussi plutôt convaincant.

Malheureusement, c’est au niveau de la direction artistique et de l’univers – sous-exploité – que le bas blesse. Visuellement, le jeu est plutôt joli, mais il est loin d’exploiter les capacités de la console et surtout a l’apparence d’un shoot them up très générique. Face à un Mushihimesama Futari, un Caladrius ou un Castle of Shikigami, Natsuki Chronicles peine à développer une identité visuelle qui lui est propre. Les décors manquent cruellement de profondeur et l’univers de charme. Et c’est très probablement le seul vrai défaut d’un jeu réellement très bien pensé, mais qui ne parvient jamais réellement à éblouir au niveau de sa réalisation.

Même constat malheureusement au niveau de la bande son, sympathique et plutôt efficace, mais en aucun cas grandiose. Aussitôt le jeu terminé, vous aurez déjà oublié la plupart des morceaux. Et c’est bien là tout le problème car si dans le fond Natsuki Chronicles est un excellent shoot them up, il lui manque ce petit quelque chose qui lui aurait permis de s’imposer comme un incontournable.

Conclusion

Après 5 longues années de développement, le studio nippon Qute nous livre l’un des meilleurs shoot them up de cette génération. Généreux en contenu, à la fois technique et très accessible, et innovant sur plusieurs aspects avec notamment son système d’expérience inspiré des RPG à l’ancienne, qui permet de débloquer de nouvelles armes et de se faciliter la tâche en récupérant de nouvelles vies -, le jeu de Qute se révèle terriblement efficace dans son gameplay mais ne parvient pas réellement à impressionner, la faute à une direction artistique moyennement inspirée qui lui donne trop souvent l’allure d’un shooter très générique. S’il manque de personnalité visuellement et est loin de tirer parti des capacités de la Xbox One, Natsuki Chronicles n’en reste pas moins un jeu très fun, qui réjouira les amateurs d’un genre moribond par sa complexité et les incroyables combinaisons d’armes qui permettront de réexplorer plusieurs fois chaque niveau sans se lasser. Assurément, une très bonne surprise. 

Natsuki Chronicles

7.8

Gameplay

9.0/10

Contenu

8.5/10

Graphismes

6.5/10

Bande son

6.5/10

Finition

8.5/10

Les + :

  • Un contenu très généreux
  • Un gameplay efficace
  • Quelques très bonnes idées (le système d'expérience, l'arsenal personnalisable)
  • Un scénario travaillé

Les - :

  • Visuellement, ce n'est pas fameux
  • Un design très générique