Les écouteurs sans fil de Microsoft seront dotés d’une surface tactile qui permettra de lancer la lecture d’une playlist sur Spotify ou de faire défiler un Powerpoint.

Après Huawei et Samsung, c’est au tour de Microsoft de s’inspirer ouvertement des “Airpods” de la pomme. Le géant informatique a présenté mercredi soir sa première paire d’écouteurs sans fil, les Surface Buds.

Massifs

L’accessoire, au design épuré, se distingue des nombreuses copies d’Airpods par son apparence circulaire et sa corpulence. Microsoft a volontairement opté pour un design massif pour deux raisons. La première concerne le confort. Selon Microsoft, ses écouteurs seront très agréables à porter et l’utilisateur ne sentira pas de gêne même après plusieurs heures d’utilisation.

Ensuite, parce que leur taille massive a permis au géant d’intégrer une batterie plus performante, qui offre une autonomie de 8h – contre 4 pour la plupart des modèles concurrents. Une fois rangés dans leur boitier, les écouteurs se rechargent. Le boitier permet de faire grimper l’autonomie à près de 24h, un record encore une fois. Enfin, et il s’agit sans doute du meilleur argument de vente pour les audiophiles, Microsoft promet un son d’une qualité exceptionnelle, avec des haut-parleurs d’un diamètre record de 13,6mm.

Taillés pour les professionnels

Pour se démarquer de ses rivaux, Microsoft mise sur deux caractéristiques uniques : la présence de surfaces tactiles sur les écouteurs, qui permettront d’interagir avec diverses applications en lançant par exemple une playlist Spotify sans devoir toucher à son écran, et l’aspect productivité, avec la commande à distance de logiciels de bureautique comme Powerpoint et la retranscription de discussions.

L’accessoire sera disponible à la vente aux Etats-Unis en fin d’année, à un tarif de 249$. Microsoft n’a pas encore précisé si ses Surface Earbuds seront également vendus sur le vieux continent.