Le géant du web souhaite offrir plus de transparence aux utilisateurs, tout en leur donnant un plus grand contrôle sur leurs données personnelles.

Jusqu’à présent, les utilisateurs de Google Maps devaient systématiquement supprimer manuellement leur historique de localisation dans l’application de navigation par guidage vocal. Sur son blog, le géant du web annonce qu’il sera désormais possible d’activer une fonctionnalité qui permettra de supprimer automatiquement ces données après un certain temps.

L’utilisateur aura le choix entre deux paramétrages, avec au choix la suppression automatique des données de plus de 3 mois ou de 18 mois.

Peu transparent sur sa politique de conservation des données jusqu’ici, Google fait un pas dans la bonne direction en proposant un système automatisé – une fonctionnalité particulièrement demandée des utilisateurs du service.

Pour autant, tout ceci ne garantira pas la disparition des données des serveurs de Google. Récemment, le géant du web a été épinglé pour la collecte de données dans Google Maps après désactivation de l’historique. Le groupe californien explique continuer à utiliser l’historique pour son système de recommandations sur Google Maps.