Véritable mode, les consoles rétro au format “mini” séduisent aujourd’hui collectionneurs et joueurs nostalgiques. Toutes ne se valent toutefois pas. La rédaction de Geeko a choisi pour vous les modèles les plus incontournables… 

Super NES Mini

Suite au succès de sa NES Mini, Nintendo a pris la décision de poursuivre sur sa lancée, en nous livrant une Super NES Mini qui reprendrait exactement la même recette que son ancêtre. Il faut dire que la console 16-bits de Nintendo possède une aura encore plus forte que sa petite sœur, s’imposant auprès de nombreux joueurs trentenaires comme LA console de leur jeunesse.

Un peu plus chère que son ainée, la Super NES Mini est une réplique quasi parfaite du modèle original. La fente pour les cartouches et le bouton « Eject » sont présents mais inutilisables – logique puisque la console n’est pas censée accueillir des cartouches d’époque. Il faudra ici se contenter des jeux livrés avec la machine, au nombre de 21 seulement – à notre plus grand désarroi. La sélection n’en reste pas moins excellente puisqu’on retrouve les grands classiques de la console, de The Legend of Zelda à Super Mariokart en passant par Punch Out et Donkey Kong Country, mais aussi des titres plus gamers, comme l’incontournable Secret of Mana, l’excellent Castlevania IV ou Earthbound. Certains grands classiques manquent toutefois à l’appel. On pense à l’excellent Chrono Trigger, mais aussi à Parodius ou Final Fight. Dans l’ensemble, la sélection n’en reste pas moins très bonne et offre un bel aperçu du line-up d’époque de la console. 

La vraie bonne surprise, c’est la présence de Starfox 2 – un épisode qui n’avait jamais vu le jour, et qui justifiera à lui seul l’achat de la console pour les collectionneurs. 

Pour le reste, Nintendo réalise presqu’un sans faute si ce n’est au niveau de la connectique. Les câbles des manettes sont encore trop courts, l’adaptateur secteur n’est pas inclus et les titres sont livrés uniquement dans leur version anglophone. 

Les + :

  • Une excellente sélection de jeux
  • La présence de Starfox 2 – un titre qui n’était jamais sorti
  • Une excellente qualité de fabrication
  • De l’émulation de qualité
  • La fonction replay

Les – :

  • Des câbles trop courts
  • Tous les titres sont en anglais uniquement
  • Pas d’adaptateur secteur compris
  • 21 jeux, c’est peu

SNK NeoGeo Mini

Les hardcore gamers préféreront pour leur part se tourner vers la NeoGeo Mini, une refonte de la console emblématique de SNK, qui est livrée avec une quarantaine de jeux de l’époque et adopte un form-factor très particulier puisqu’il est ici question d’un mini borne-arcade. 

N’espérez toutefois pas y jouer en mode nomade – sauf si vous la laissez connectée à un ordinateur portable. La console ne dispose pas de batterie et doit impérativement être connectée à une source d’alimentation pour fonctionner. 

La qualité de fabrication de la machine est proprement impressionnante. Le stick répond au doigt et à l’œil, l’écran offre une belle résolution d’affichage et les boutons répondent plutôt bien. Pour ceux qui souhaiteraient y jouer sur un plus grand écran, il est possible de la connecter sur son téléviseur avec un câble HDMI. 

Presque deux fois plus chère que la Super NES Mini, la NeoGeo Mini offre accès à un catalogue de jeux beaucoup plus vaste puisque plus de 40 titres ont fait le voyage, parmi lesquels les meilleurs jeux de la console. On retrouve ainsi l’intégrale de Metal Slug, les meilleurs King of Fighters, 3 des 6 Samurai Shodown et quelques titres moins connus mais qui n’en restent pas moins excellents, comme l’extraordinaire Garou Mark of the Wolves, le fantastique The Last Blade 2 ou le très fun Shocktroopers. 

Il va de soi, la NeoGeo Mini est une console qui s’adresse avant tout aux passionnés d’arcade. On retrouve principalement dans son line-up des jeux de baston, shoot them up et Metal-Slug-likes. 

Notre seul regret concerne finalement le fait que tous les titres n’aient pas fait le voyage. Tant qu’à mettre 40 jeux dans la borne, SNK aurait pu aller jusqu’au bout du délire et intégrer l’intégralité des titres sortis sur sa console… 

Les + :

  • Une excellente sélection de jeux
  • De la très bonne émulation
  • Un form-factor efficace
  • Une qualité de fabrication impressionnante

Les – :

  • Il manque quelques titres…
  • Un prix un poil trop élevé peut être? 

NES Mini

Vendue au prix de 59,99€, la Classic NES Mini est livrée avec trente jeux et une manette. Outre The Legend of Zelda, on retrouve aussi des classiques comme Super Mario Bros, Kirby’s Adventure, Donkey Kong, Castlevania, Megaman, Metroid…

Et soyons directs, il n’y a pas tromperie sur la marchandise. Effectivement, la console est “mini” et tient aisément dans une main. Sa taille permet par exemple de l’insérer entre sa console de salon dernière génération et son décodeur TV.

Quant à la manette, malgré son look délicieusement rétro, il s’agit sans conteste du point faible principal de ce produit. Concrètement, le câble qui relie la manette à la console est très (trop ?) court : 76 cm. Ce qui obligera les joueurs à se tenir très près de leur écran. Or, l’une des forces de cette console est de ne pas devoir dépoussiérer la télévision cathodique qui traîne dans le grenier depuis une quinzaine d’années. En effet, il est possible de brancher la NES à son écran plat.

On pourrait aussi critiquer Nintendo sur son choix de ne fournir qu’une seule manette dans son pack quand une importante partie des jeux fournis sont jouables à deux, mais il s’agit là d’une décision purement marketing qui prend tout son sens vu le succès du produit…

La sélection de jeux proposés avec la console est un peu plus vaste que sur Super NES puisqu’on dénombre ici 30 jeux. Quelques grands classiques répondent toutefois toujours aux abonnés absents. On pense ici à Final Fantasy III ou Duck Tales. 

Les + :

  • Une bonne sélection de jeux
  • Un design élégant
  • 30 jeux tout de même
  • Un prix très doux

Les – :

  • Quelques grands noms sont absents
  • Le câble de la manette trop court
  • La console est livrée avec une seule manette