Après s’être attaqué à Bugatti et Chrevolet, LEGO s’est tourné vers la marque automobile McLaren pour reproduire le modèle Senna entièrement en brique. Une performance qui a demandé plus de 450.000 pièces.

Il aura fallu 42 hommes, 4935 heures de travail et exactement 467.854 briques pour recréer à taille réelle la McLaren Senna. Une performance artistique qu’on doit à la célèbre marque de brique qui s’était déjà illustrée début janvier avec la réalisation d’un pick-up Silverado Trailboos de chez Chevrolet en taille réelle.

Reproduire une voiture à l’échelle 1 :1 en brique n’est pas un exercice facile. Contrairement à l’assemblage d’une vraie Senna qui ne demande que 300 heures de travail, la version LEGO a exigé 4935 heures pour être montée. Et l’œuvre artistique ne contient pas seulement des briques LEGO puisque des pièces d’origines de la Senna sont également intégrées à la voiture, notamment le siège conducteur en fibre de carbone, ainsi que le volant, les pédales, pneus et les jantes.

On notera également que les portes sont amovibles ce qui permet de s’assoir dans le véhicule LEGO. Et pour que l’illusion soit parfaite, celle-ci dispose d’un bouton de démarrage qui simule le bruit d’un vrai moteur Senna.

Malgré cela, la version LEGO restera immobile, contrairement à un précédent exercice dans lequel LEGO reproduisait une Bugatti Chiron qui, elle, pouvait rouler et atteindre la vitesse de 20 km/h.

Avec ses 467.854 briques et ses pièces d’origines, la maquette pèse 1700 kg, soit 500 kg de plus que la vraie Senna. Gardée précieusement dans l’usine anglaise Woking, la McLaren Senna de LEGO devrait être exposée un peu partout dans le monde lors événements axés sur l’automobile.