Disney serait en pourparlers avec AT&T pour racheter ses parts dans Hulu. Ce rachat permettrait à Disney d’obtenir une part majoritaire dans la plateforme de SVOD.

Le paysage des services de streaming pourrait bien devenir plus complexe qu’il ne l’est actuellement. Face à leur nombre croissant, certaines grandes boites pourraient se mettre à loucher sur des concurrents, histoire de monopoliser le marché. Un aspect que Disney maîtrise plutôt bien.

Disney pourrait bien devenir l’actionnaire majoritaire du service de streaming Hulu grâce au rachat des parts d’AT&T (10%). Selon Variety, les deux sociétés seraient justement en pourparlers à ce sujet. Or, l’entreprise de la souris aux grandes oreilles est déjà présente au sein de Hulu. En effet, Disney détient déjà 30% du capital de la boite et avec le rachat de la 21st Century Fox qui a également des parts dans Hulu (30%), Disney cumulerait en tout 70% du capital du service de streaming.

Vendre ses parts permettrait à AT&T d’empocher près d’un milliard de dollars. En novembre dernier, la société avait déjà évoqué son projet de vendre ses actifs. En cause, la volonté de la WarnerMedia, propriété d’AT&T, de lancer son propre service de streaming.

De son côté, Disney serait à la tête de deux plateformes de SVOD avec Hulu et, prochainement, Disney +. Grâce à Hulu, la société de la souris pourrait rester sur le devant de la scène du streaming et proposer des contenus à destination d’un public plus adulte, le temps que son propre service fasse sa place au pays de l’oncle Sam. En effet, Disney + ne sera disponible qu’aux États-Unis durant un temps et proposera des séries et films dans la lignée de son ADN. Grâce à Hulu, Disney gagnerait une place sur la scène internationale.

Malheureusement pour Disney, l’autre société propriétaire de Hulu, Comcast qui détient toujours 30%, a déjà confié qu’elle ne désirait pas vendre ses parts. Si les pourparlers se concluent par un accord entre Disney et AT&T, la première devra tout de même travailler avec Comcast.