Nommée en l’honneur de la pionnière de l’informatique, Ada Lovelace, Ai-Da est le premier robot humanoïde à être capable de dessiner. 

L’intelligence artificielle pourrait bien n’avoir aucune limite. Elle continue d’ailleurs de se développer dans des domaines toujours plus variés. Aujourd’hui, l’IA fait une nouvelle apparition dans le champ artistique avec Ai-Da, le premier robot humanoïde capable de poser sur papier des portraits réalistes.

Imaginée par le galeriste Aidan Mellen, Ai-Da a été désignée par la société de robotique de Cornouailles, Engineered Arts, connue pour avoir développé le système Mesmer qui permet d’obtenir des robots humanoïdes très réalistes. À terme, le robot sera doté d’une longue chevelure noire, d’une peau en silicone réaliste, des dents imprimées en 3D et des globes oculaires.

Au-delà de ses capacités à suivre du regard des objets en mouvement, de reconnaître et d’imiter les expressions faciales de ses interlocuteurs, Ai-Da est surtout le premier robot humanoïde à pouvoir reproduire le portrait de personne en dessins.

Il existe déjà des robots capables de dessiner des portraits grâce à leur intelligence artificielle – principalement des algorithmes -, mais Ai-Da est la première à disposer de son propre corps. Elle dessine les portraits grâce à sa main mécanique dans laquelle elle tient un crayon.

Son « créateur », Aiden Meller, qui a financé le projet, espère qu’un jour Ai-Da sera capable d’égaler les meilleurs dessinateurs de portraits. Il espère également que ce premier robot artiste arrive prochainement à peindre des toiles. Un jour peut-être, les robots pourront imaginer des dessins par eux-mêmes comme le robot Sony, du film I,Robot.

Les œuvres réalisées par cette intelligence artificielle matérialisée dans un robot humanoïde seront exposées en mai prochain, à l’Université d’Oxford, à l’occasion de l’exposition inaugurale d’Ai-Da « Unsecured Futures ».