Interrogé par CNet, le patron de la division gaming chez Sony entend changer la stratégie du groupe sur PlayStation.

A l’image de Microsoft, Sony proposera moins d’exclusivités pour sa console au cours des prochaines années. Le groupe nippon explique vouloir se concentrer sur de plus gros projets et proposer ainsi des titres plus riches en contenu et plus aboutis.

A la tête de 13 studios de développement, Shawn Layden explique vouloir concentrer ses efforts sur des titres plus ambitieux, à l’image du dernier God of War ou de The Last of Us 2 et Days Gone. Objectif : livrer des titres qui frôlent la perfection. Et le patron de la division gaming l’assure : il est prêt à tout pour y parvenir, y compris à reporter de plusieurs mois la sortie de titres qui nécessiteraient un report. Pas de pression donc pour les développeurs qui peuvent prendre tout le temps nécessaire pour boucler leurs projets.

Le succès de Spiderman et de God of War confirment que la stratégie du groupe fonctionne.

En réduisant le nombre de titres proposés sur sa console, Sony prend toutefois un très gros risque. Microsoft avait ainsi fait les frais de cette stratégie en ne concentrant ses efforts que sur quelques franchises avant de rétropédaler à toute vitesse et d’annoncer le rachat d’une floppée de studios.

Selon Shawn Layden, Sony n’est d’ailleurs pas opposé à l’idée de faire de nouvelles acquisitions. Rien de concret pour le moment, mais il n’est pas impossible que l’éditeur annonce l’un ou l’autre rachat prochainement.

Une chose est certaine : Sony ne sera pas présent à l’E3 cette année. Il devrait – à la place – présenter ses nouveaux jeux à l’occasion d’un événement dédié, organisé à un autre moment de l’année.