Présenté mardi à Paris, le Honor View20 débarquera en magasin à la fin du mois. Encore peu connue en Belgique, la marque chinoise entend sortir les grands moyens pour se faire connaître.

La marque bis de Huawei ne cache plus ses ambitions. Un peu partout en Europe, elle est parvenue à intégrer le top 5 des plus grosses ventes en 2018, aux côtés d’Apple, Samsung et Huawei. En Belgique toutefois, les ventes ne décollent pas.

Plusieurs raisons expliquent ce manque d’enthousiasme. Tout d’abord, la Belgique fait partie des mauvais élèves de la classe en matière d’e-commerce. Or, la marque chinoise réalise la plupart de ses ventes en ligne. Ensuite, Huawei n’a pour l’instant pas investi des budgets faramineux dans la promotion de sa marque bis chez nous. Enfin, parce que le consommateur belge est très attaché aux marques qu’il connaît et que l’implantation d’une nouvelle marque sur le marché belge n’est pas une mince affaire.

Pour cette raison, Honor entend adapter sa stratégie au marché local et faire ainsi une exception. Son View20 sera vendu en magasin, chez VandeBorre, à la FNAC et chez Coolblue.

Les acheteurs se verront offrir une montre Honor Watch Magic, d’une valeur de 150€ – une offre promotionnelle exclusive à la Belgique – qui témoigne de l’ambition du groupe. Par le passé, Huawei avait déjà usé d’une méthodologie similaire, en offrant un appareil photo Leica aux acheteurs du P10. Une offre – coûteuse – pour le fabricant, qui lui avait permis de rapidement gagner en notoriété sur le marché.

Enfin, contrairement aux autres marchés, où la marque s’est principalement faite connaître pour ses terminaux low-cost, Honor cible en Belgique un public plus fortuné, et pour cause puisqu’elle surfe sur la même vague que OnePlus, qui est parvenu à décrocher la quatrième place du classement sur notre territoire, sur le segment du haut de gamme.

Avec ses 48 mégapixels, son écran sans bordures et ses spécificités inédites, le View20 affiche une fiche technique et un prix comparables à ceux du OnePlus 6. Reste à présent à voir quel accueil le public lui réservera…