En réaction au mouvement #MuteRKelly, Spotify vient de déployer une nouvelle fonctionnalité qui permet à ses abonnés de bloquer un artiste.

Accusé de viol, le chanteur R. Kelly, auteur de la chanson “I believe I can fly”, fait actuellement l’objet d’une campagne de bashing sur les réseaux sociaux.

En réaction au mouvement, Spotify vient finalement de déployer une fonctionnalité permettant à ses abonnés de “bloquer” un artiste et d’exclure toutes ses chansons de ses playlists – ce qui impacte indirectement ses revenus, chaque morceau écouté rapportant une somme minime d’argent à son auteur.

En 2017 déjà, Spotify avait failli introduire cette fonctionnalité. L’entreprise suédoise s’était toutefois rétractée, estimant qu’elle n’était pas en droit de jouer un rôle de censeur.

La fonctionnalité permet aujourd’hui de bloquer un artiste en se rendant sur son profil et en choisissant de “ne plus l’écouter”.