Les soldes d’hiver ont débuté, l’occasion pour de nombreux consommateurs belges de faire de bonnes affaires. Les plus courageux braveront le froid et la foule, mais une majorité des consommateurs se tourneront vers Internet pour dénicher la perle rare. L’e-shopping convainct d’ailleurs toujours plus de consommateurs dans notre plat pays.

Cela fait déjà plusieurs années que les Belges font confiance aux sites de ventes en ligne pour faire de bonnes affaires. Une tendance qui ne cesse de progresser depuis le début des années 2010. Les Belges ont d’ailleurs dépassé la barre symbolique des 10 milliards d’euros dépensés sur les sites d’e-commerce en 2017. Un chiffre qui devrait augmenter au cours des prochaines années selon les experts.

Sur les six premiers mois de 2018, 67 % de la population belge avait déjà effectué au moins un achat en ligne, soit 7% de plus que durant 2017. Un chiffre qui confirme le changement d’habitude de consommation des Belges. Un changement que les magasins physiques ont pris en compte. Ceux-ci mettent d’ailleurs plus souvent en avant leur e-shop.

Autre facteur, la popularisation du concept du Black Friday qui prend toujours plus d’ampleur chaque année, devenant un incontournable pour les consommateurs et les commerçants, que ça soit en ligne ou dans les boutiques physiques.

L’e-shopping, une solution pratique

Acheter en ligne séduit toujours plus de Belges, car la pratique comporte de nombreux avantages. D’une part, on peut acheter à toute heure de la journée et de la nuit, mais aussi profiter d’offres exclusives. D’autre part, cela permet de comparer plus facilement les prix et de dénicher de meilleures affaires.

Autre point intéressant : la livraison à domicile. Plus besoin de sortir de chez soi, de braver la foule et le froid pour s’offrir tel ou tel article. Une vraie solution pour les personnes qui travaillent et qui n’ont pas le temps de se rendre dans le centre-ville.

La mode et les loisirs

En moyenne, un Belge adepte dépense 100 € par mois sur les sites d’e-shopping. Mais 59% des e-consommateurs dépensent davantage sur les sites de ventes en ligne.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les articles multimédias ne se trouvent pas au sommet du classement des objets les plus achetés en ligne par les Belges. La première place est occupée par les vêtements, suivis par les voyages et les loisirs (spectacles, concerts, parcs d’attractions) et, enfin, le matériel électronique.

L’alimentation connait également un succès grandissant sur Internet. En 2017, les Belges ont acheté 10% de plus de produits alimentaires en ligne.