La popularité de la série Daredevil, sur Netflix, n’aura pas donc empêché l’annulation de la série au bout de 3 saisons, ceci ayant maintenant plusieurs conséquences…

Ceux qui espéraient pouvoir retrouver le héros masqué rapidement seront déçus, puisque Variety rapporte grâce à des sources proches du dossier, qu’une clause de non-concurrence fût comprise dans le deal, entre Netflix et Disney.

Cette clause interdit notamment au personnage issu de l’univers Marvel, d’apparaître dans tout projet extérieur à Netflix pendant au moins 2 ans.

Il ne sera donc pas possible de voir à nouveau le héros d’Hell’s Kitchen dans une nouvelle série, ou ne serait-ce que d’intervenir dans un film, avant 2020 au plus tôt.

Cette clause vaut d’ailleurs pour les 4 personnages issus de l’univers Marvel comprenant donc Iron Fist, Luke Cage et Jessica Jones. Le retour d’une série les regroupant dans une nouvelle version de The Defenders devra donc se faire sans elle, ou repousse alors le projet pour l’année 2021. Puisqu’il est encore prévu que l’héroïne revienne pour une troisième et, théoriquement, dernière saison qui devrait sortir l’an prochain.

La seule exception concerne le personnage du Punisher, étant arrivée par la suite, après la signature de cette clause. Une série autour de l’antihéros pourrait donc revenir sous le giron de Disney, sans même avoir à souffrir d’une carence de 2 ans. Avec une saison 2 débutant le mois prochain, il est encore difficile de prévoir si une troisième est encore prévue du côté de Netflix.

Il était, à la base, question de produire un total de 4 séries en prises de vues réelles comprenant ainsi 4 saisons pour Daredevil, lorsque le contrat a été signé en novembre 2013. Le point culminant de ces 4 séries était prévu pour 2017 avec The Defenders et coïncide notamment avec les plans de Disney et l’annonce de Disney+.

Le développement de Disney et de sa plate-forme de streaming a changé la donne, ce qui a par conséquent coupé l’herbe sous le pied de Netflix, qui a dû probablement subir de nombreuses pressions concernant les séries Marvel. Disney souhaitant regrouper le maximum de ses licences sur sa future plate-forme de streaming.

Étant donné que les programmes prévus par Disney sont annoncés comme étant des programmes familiaux, il est encore difficile d’envisager ce que cela donnera. Ce qui est sûr, c’est que l’on s’éloignera de l’ambiance particulière développée par Netflix, si cela continue dans cette voie.