Huawei veut utiliser les vaches comme nouveau relais de croissance en les équipant de colliers 4G.

Huawei-vache

Huawei a trouvé la solution pour relayer la croissance des opérateurs tout en améliorant le rendement de certaines exploitations agricoles : connecter plus d’un milliard de vaches en 4G à travers le monde. C’est lors du Global Mobile Broadband Forum de Londres que Ken Hu, CEO de Huawei, a déclaré qu’“une vache connectée peut devenir une vache à lait”. 

Le marché est énorme et en Chine plus de 5000 bovidés sont déjà équipés de boîtiers fixés autour du cou embarquant un GPS, un capteur de température et une carte SIM 4G. Ces dispositifs permettent de localiser les animaux pour leur laisser plus de liberté, de contrôler leur santé en permanence et, in fine, augmenter la production de lait.

Pour un boîtier coûtant la somme de 45$ la première année (puis 10$ par an), l’entreprise chinoise promet un ARPU (chiffre d’affaires moyen par unité) de 10 dollars par vache et par an aux opérateurs. Pour ce projet Huawei exploitera la technologie NB-IoT (NarrowBand-IoT), un standard longue portée et basse consommation dédié aux objets connectés qui fonctionne avec les réseaux 4G déjà existants. Ces vaches connectées seront l’une de ses premières applications.