Et si Netflix devenait le premier service de VOD à se rendre à Cannes? Le nom de son film “Okja”, qui sera proposé en juin aux abonnés, circule pour une sélection à la 70e édition du festival qui se tiendra du 17 au 28 mai.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Invité de prestigieuses cérémonies de récompenses comme les Oscars et les Golden Globes, Netflix pourrait désormais devenir un acteur de poids dans l’un des plus célèbres festivals du monde dédiés au 7e art, celui de Cannes.

A en croire certains magazines spécialisés américains, “Okja”, long métrage fantastique qui sera disponible le 28 juin sur la plate-forme, aurait ses chances d’être projeté en avant-première mondiale sur la Croisette en mai. Une idée pas si incongrue quand on connaît le parcours de son réalisateur, le Coréen Bong Joon-ho. En 2006, son film “The Host”, l’histoire d’un père qui doit affronter une créature marine et monstrueuse pour sauver sa vie, est présenté à la Quinzaine des réalisateurs. Trois ans plus tard, c’est dans la section Un certain regard qu’il revient dans le sud de la France avec “Mother”.

Avec “Okja”, il sera également question d’une bête géante, mais celle-ci sera gentille et se liera d’amitié avec une jeune fille, qui fera tout son possible pour que son ami ne fasse pas enlever par une puissante multinationale. Tilda Swinton, Jake Gyllenhaal, Paul Dano et Lily Collins participeront au film, produit par Brad Pitt.

Ce dernier sera par ailleurs à l’affiche de “War Machine”, film de guerre également proposé par Netflix, le 26 mai, qui pourrait lui aussi décrocher son ticket pour Cannes.

Sofia Coppola et Todd Haynes à Cannes?

D’autres noms circulent pour la 70e édition du Festival. La possibilité que l’Américaine Sofia Coppola vienne présenter son dernier film, “Les Proies”, s’amplifie à mesure que l’échéance arrive. Colin Farrell, Nicole Kidman, Kirsten Dunst et Elle Fanning forment le casting de la réalisatrice, qui a déjà monté les marches pour présenter “Marie-Antoinette” en 2006 et “The Bling Ring”, dans la section Un certain regard, en 2013.

Nicole Kidman et Elle Fanning seront également à l’affiche de “How to Talk to Girls at Parties”, film de John Cameron Mitchell (“Startbus”, présenté en 2006 hors compétition), également bien placé pour se rendre à Cannes en mai prochain.

Après “Velvet Goldmine” en 1998 et “Carol”, qui avait valu à Rooney Mara un prix d’interprétation en 2015, Todd Haynes reviendrait sur la Croisette avec “Wonderstruck”. Julianne Moore et Michelle Williams se donnent la réplique dans ce drame évoquant deux enfants sourds vivants à différentes époques, mais connectés par un lien mystérieux.

Une chose est sûre, Luc Besson a affirmé à The Hollywood Reporter que son prochain blockbuster “Valérian” ne fera pas le voyage à Cannes. Pour le reste, il faudra attendre l’annonce officielle des organisateurs du Festival qui se fera le 13 avril prochain lors d’une conférence de presse.

AFP