La croissance des ventes est de l’ordre de 6,9%. Cette augmentation est le résultat de l’utilisation de plates-formes comme Deezer ou Spotify.

Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Apple Music, Deezer et Spotify sont des plates-formes musicales qui ont contribué à l’augmentation des ventes dans le secteur musical en Belgique. BEA Music et GfK ont constaté une hausse de 6,9% à ce propos. Le streaming payant est la source de cette croissance. Dans les chiffres, cette manière de consommer de la musique a gagné en popularité dans notre pays en regard de l’an passé.  La part de marché de la musique en ligne est passée de 37% (2016) à 46% aujourd’hui.

Autrement dit, le streaming constitue un secteur en pleine expansion dans notre pays, et ce même si la Belgique est encore loin derrière d’autres nations comme les Pays-Bas et la Suède. Olivier Maeterlinck de BEA Music explique que cette évolution devrait encore s’accentuer : “Nous constatons que de plus en plus d’amateurs de musique –qui ne payait pas pour la musique auparavant- prennent maintenant un abonnement sur une plateforme de musique en streaming de leur choix. Cela leur permet d’avoir accès à plus de 40 millions de chansons, où et quand ils veulent.”

D’un autre côté, les ventes de CD, vinyles et DVD se stabilisent et présentent un chiffre d’affaires de 63,19 millions d’euros, soit une part de marché qui frôle les 54%. Précisons que le CD accapare à lui seul plus de 47% du marché. Et la réussite de ce support serait à mettre en au crédit des plates-formes de streaming. Selon les observateurs, c’est l’impact du streaming qui hausserait les ventes des CD.
Les artistes belges ont également la cote puisque dans nos contrées, on compte 13% d’albums et 10% de chansons vendus qui sont le fruit d’artistes belges.  Par exemple, le premier album d’Alice On The Roof se retrouve devant des productions d’artistes très connus comme Adèle ou encore M. Pokora.
Enfin, précisons également que les deux DJs anversois Dimitri Vegas & Like Mike ont été récompensés : leurs compositions ayant été les plus écoutées en streaming en 2016 en comparaison d’autres artistes belges.