Disponible depuis hier en Belgique, le service de streaming d’Amazon dispose d’un vaste catalogue de films et séries, dont certains programmes inédits. Petit tour d’horizon des incontournables.

The Grand Tour, le successeur de Top Gear

the grand tour1

C’est LA série événement de cette fin d’année. Le casting du Top Gear originel se réunit pour lancer un nouveau programme qui reprend dans les grandes lignes le concept de Top Gear en plaçant les trois présentateurs vedettes du show au volant de grosses cylindrées. Humour so british, décapotables et vitesses extrêmes sont au programme des réjouissances. Comme pour Top Gear, Amazon vise une audience très large. On notera d’ailleurs que le service est supposé avoir dépensé plus de 200 millions de dollars pour faire l’acquisition de ce show. L’indisponibilité du service en dehors des Etats-Unis a par ailleurs poussé les internautes à abondamment pirater le programme qui est officiellement devenu la série la plus piratée du web, devant Game of Thrones.

The Man in the High Castle, l’Histoire revisitée

the man in the

Série à gros budget, The Man in the High Castle se veut un peu le Game of Thrones de Prime Video. La série revisite l’Histoire en partant du principe que c’est l’Allemagne et le Japon qui ont remporté la Seconde guerre mondiale et qui ont envahi les Etats-Unis. Les deux superpuissances se sont partagées les States. L’originalité ici vient du fait que l’histoire se concentre à la fois sur la résistance et les querelles internes au parti national-socialiste. Sombre, la série a le mérite de montrer à quoi aurait sans doute ressemblé le monde si les Alliés avaient perdu la guerre. La seconde saison du show promet par ailleurs quelques jolies surprises en s’intéressant également à ce qui se passe sur le sol européen…

Mozart in the jungle, la série primée

mozart

Autre série culte, Mozart in the Jungle a gagné ses lettres de noblesse en décrochant plusieurs récompenses aux Emmy Awards. Relecture moderne de la vie du célèbre compositeur, la série d’Amazon suit les aventures d’un jeune maestro à la recherche de l’amour dans la métropole de New-York. Le concept, accrocheur a en tout cas déjà séduit une très large audience, offrant à la série une seconde et même une troisième saisons bien méritées.

3 Commentaires

  1. faut être vraiment plouc pour citer “Le Maitre du Haut Chateau” sans mentionner Philip K. Dick, auteur de science-fiction oublié mais pillé, de “Blade Runner” à “AI” en passant par “Total Recall” et bien d’autres.

  2. 310 films et 70 saisons de séries c’est un vaste catalogue ?? C’est un article promotionnel payé par Amazon ? Vos collègues du Soir ne semblent en tout cas pas du même avis et décrivent le catalogue comme actuellement limité notamment en raison de l’absence d’accord sur les droits avec un distributeur belge.

    • Le catalogue est très limité, et il y a très peu pour les enfants. Ceci-dit, c’est nettement moins cher que Netflix, et associé à d’autres services (livraison 1 jour, articles spécifiques, etc). Personnellement, je ne veux pas en priorité que le catalogue de films soit énorme, mais je veux qu’il soit récent – et à ce niveau, Netflix est aussi à la ramasse. Niveau contenu propre, Netflix propose nettement plus…mais The Grand Tour est sur Amazon! Par contre, je n’ai pas vu de documentaires sur Amazon, et ça me plaisait sur Netflix (surtout à l’étranger, ou j’avais accès à des docus récents). Et Netflix gagne par KO chez les parents. Personnellement, j’avais tenté le Prémium pour les achats de fin d’années et j’ai constaté hier avec plaisir que j’avais accès à Prime Video. J’ai été abonné Netflix plus d’un an, et c’est finalement uniquement le catalogue enfant (et interface TV) qui me faisait vraiment rester. L’arrivé de Prime Video me donne bien envie de laisser encore une chance au Prémium en janvier. Il y a tout de même des choses intéressantes dans le catalogue, les avantages Prémium ont leur intérêt, c’est pas très cher, donc l’un dans l’autre…

Comments are closed.